Magazine France

Grand Paris : Les aventures de la République et de ses nominations irréprochables !

Publié le 29 juin 2010 par Slovar
Grand Paris : Les aventures de la République et de ses nominations irréprochables !Il y a quelques mois, Patrick Devedjian, se voyait opposer la limite d'âge de 65 ans alors qu'il souhaitait briguer un nouveau mandat à la tête de l'EPAD. Cette même loi interdisait à, André Santini, de pouvoir prétendre à la Présidence du Grand Paris.
"Duralex sed lex" diront certains ! Pas toujours, si l'on en juge les dernières informations publiées récemment dans la presse et notamment par Le Monde
" Le député-maire (NC) d’Issy André Santini, 69 ans, pourrait présider la Société du Grand Paris (SGP) ... / ... Le gouvernement devrait en effet instaurer in extremis une dérogation à la limite d’âge de 65ans... / ... "
Encore une stricte application de la "République irréprochable" vantée par le candidat Sarkozy, (dans la vidéo ci-dessous) dans laquelle il insistait sur les : "Nominations irréprochables" ?
"Je veux une République irréprochable"

Dans la République irréprochable de notre président, il était également fait état d'une "démocratie exemplaire" qui donnait toute sa place aux deux assemblées. En ce qui concerne la possible nomination d'André Santini, on en perçoit une fois de plus la limite !
" ... / ... Alors que les parlementaires avaient tranché, Nicolas Sarkozy demandait à Matignon de déroger à la règle des 65 ans pour installer André Santini, (qui est toujours mis en examen dans l'affaire Hamon) à la présidence de la Société du Grand Paris ... / ... "
Et pourtant, même dans la majorité présidentielle, on était opposé à toute dérogation : " ... / .. La question de la limite d’âge avait provoqué des débats houleux au Parlement. Le rapporteur au Sénat, Jean-Pierre Fourcade (UMP),s’était violemment opposé à cette nomination, considérant qu’il fallait un responsable d’une cinquantaine d’années, capable de diriger la SGP pendant une dizaine d’années ... / ... " Le Parisien
Cet engagement personnel du Président de la République pour permettre à André Santini de : "travailler plus", en dépit du nombre impressionnant de mandats et de fonctions ) , avait fait immédiatement réagir Patrick Devedjian à qui on avait expliqué que ... "Dura lex sed lex" ...
Oui mais dans le cas d'André Santini, il s'agit de grande stratégie politique ! En effet, il faut calmer le Nouveau Centre (parti politique de Santini) dont le Président Hervé Morin a des envies de candidature en 2012 et surtout permettre à Frédéric Lefebvre de retrouver ... un siège à l'Assemblée Nationale.
En bref, comme l'écrivent les Indiscrets : " ... / ... avec un projet qui se voulait visionnaire, le Chef de l'Etat s'est acheté le Nouveau Centre et a trouvé un hochet pour l'aboyeur officiel de l'UMP...
Mais ne nous laissons pas entrainer dans les éternelles médisances des opposants au Président et à son gouvernement qui, comme le dit Frédéric Lefebvre : " sont en train d'inciter matin, midi et soir à la violence dans notre pays"
En effet, il ne faut voir dans cette nomination que le rapprochement de deux compétences : Celles de Christian Blanc et d'André Santini.
Grand Paris : Les aventures de la République et de ses nominations irréprochables !Ces compétences qui peuvent aller jusqu'au mimétisme puisque, si le Secrétaire d'Etat chargé du Développement de la région capitale : Christian Blanc, a poussé sa passion pour les Havanes, jusqu'à lui (nous ?) coûter 12.000 euros en dix mois. Il ne faut pas oublier qu'André Santini, de son côté, est le Président à vie du Club des parlementaires amateurs de havane et avait fait scandale en 2003 en déclarant consacrer 1 000 euros par mois, à l'achat de ses cigares.
Ce à quoi notre "ami" Frédéric Lefebvre pourrait répondre : " cet article s'enlise dans son attitude insultante. C'est tout simplement irresponsable sur le sujet du Grand Paris"
Maintenant, que voulez-vous, il restera toujours, quelques irrécupérables qui conserveront l'impression, dans cette affaire de se faire ... enfumer, de façon peu "irréprochable" par l'Etat !
Bibliographie
Loi du 3 juin 2010 relative au Grand Paris
Projet de loi relatif au Grand Paris, Enregistré à la Présidence de l’Assemblée nationale le 7 octobre 2009
Source photo
Alterinfo
Grand Paris : Les aventures de la République et de ses nominations irréprochables !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Slovar 2897 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte