Magazine Beauté

Zoom sur la puvathérapie

Publié le 29 juin 2010 par Athenasakura

J’ai grandi en bord de mer. J’ai toujours cotoyé le soleil de Loire Atlantique et de Charente Maritime…Mais lui et moi n’avons pour autant jamais été amis…

Rougeurs, tâches brunes, coup de soleils, brûlures, boutons, démangeaisons…bref, tous les signes d’une intolérance au soleil.

Résultat, je ne sors plus sans mon indice 50 en été…

Trop de soleil nous le savons, c’est mauvais pour la santé. Mais pas de soleil du tout, ça l’est aussi…Alors que moi je fuis le soleil, mes apports en vitamine D sont alors plus que réduits.

 J’ai découvert l’an dernier je crois la puvathérapie. Et ce mois ci le magazine Votre Beauté en parle. C’est une solution que j’ai envie d’étudier…Mais de là à franchir le pas on verra.

La puvathérapie est un traitement médical, appelé également photochimiothérapie.

Ce traitement est généralement utilisé dans les cas de psoriasis, de troubles de pigmentation de la peau, de lucite (dermatose déclenchée par l’exposition au soleil), de vitiligo…

Et elle est préconisée aux personnes intolérantes au soleil. On l’utilise donc pour prévenir les allergies au soleil.

Il s’agit donc d’une méthode thérapeutique qui associe un médicament photosensibilisant (psoralènes) et d’une photothérapie par rayonnement ultraviolet de type A.

Comment se déroule une séance ?

Elle commence par l’absorption de psoralènes par voie buccale environ 2heures 30 avant la séance qui elle, dure de 1 à 20 minutes (c’est progressif). La personne est alors nue dans une cabine dont les parois sont recouvertes de tubes verticaux émettant des Uv (rien à voir avec les cabines UV, ici la lumière est beaucoup plus douce) avec des lunettes de protection.  On commence par 2 à 3 séances par semaine puis on diminue progressivement à une par semaine.

 

phototherapie-W

Source image

Attention : le médicament rend la peau et la rétine très sensible pendant environ 8 heures donc pas d’exposition juste après et protection des yeux obligatoire.

Les limites : d’après le témoignages qu’on peut lire sur le net, cela marche bien mais n’agit pas sur la cause des allergies (pour le cas d’une préconisation pour allergie/intolérance au soleil). De plus il semblerait que les symptômes reviennent, à moins d’entretenir chaque année. Et il semblerait que dans le cas de psoriasis cela soit efficace que si le psoriais est léger et en l’absence d’urticaire solaire. En effet, il semblerait que pour ce qui est du psoriasis l’effet de la puvathérapie ne soit que temporaire…De plus, il ne faut pas abuser des séances…tout comme du soleil !

A noter : c’est généralement pris en charge par la sécurité sociale.

Pour le moment ce n’est donc pas une solution que j’envisage. J’ai en effet opter pour cet été pour des produits rééduquant la peau au soleil (Adaptasun d’Esthederm, on en reparle très vite).

Mais si vous avez essayé, vos témoignages m’intéressent !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Athenasakura 2574 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte