Magazine Société

Moushette, c'est pas Blanche Neige

Publié le 29 juin 2010 par Moushette
Moushette, c'est pas Blanche NeigeL'autre (la première étant bien sûr PM) pomme verreuse de l'adoption indienne était morte et enterrée depuis longtemps. Mais malheureusement elle fait encore parler d'elle dans la presse : voici un article de presse narrant le cas de cette mère indienne dont le fils de un an à l'époque lui avait été enlevé. Par l'agence de pseudo adptions "Malaysian Social Services". L'enfant fut ensuite adopté par une famille hollandaise via un OAA. Et la mère biologique de l'enfant a pu retrouver sa trace, 11 ans après.... La suite est dans l'article. Il est intéressant mais aussi bourrés d'erreurs.
J'avais déjà parlé de cette agence dans mon blog, ici et  ; les protagonistes avaient été arrêtés et l'agence fermée en 2006 (?), mais le mal était déjà fait. Et les sales histoires ressortent plus tard telle des bombes à retardement...
Dans l'article il est dit que les activistes indiens accusent les autorités néérlandaises de protéger les kidnappeurs (parentes, OAA ??) et de faire la promotion du kidnapping d'enfants pour leur pays ! Je veux bien mais alors dans ce cas la CARA l'est aussi par deux fois (licence délivrée à l'agence, NOC pr cette adoption), ainsi que le juge indien qui a signé le jugement de tutelle... Et on peut aussi parler des autorités locales (child welfare, police) qui devaient sûrement être bien au courant....
Menfin moi je suis toujours contente lorsque quelqu'un dénonce les trafics de bébés qui ont lieu en Inde car bcp d'indiens qui souhaitent "adopter" préfèrent passer par les réseaux illégaux (hopitaux, médecins...) plutôt que par les lourdeurs administratives (pas si lourdes que ça !!)  des adoptions légales....
Et sinon, autre paragraphe intéressant dans cet article:
There are more than 11.5 million abandoned children in India, according to Bachpan Bachao Andolan, and authorities regularly urge western countries to adopt children from the country’s hundreds of orphanages. According to India’s Central Adoption Resource Authority [Cara], about 1,000 Indian children go for adoption abroad yearly with most going to the US.
Oui c'est celaaaaaa, ouiiiiii...... Lorsque je vais à la CARA (autorité centrale indienne) cela me parait évident qu'on m'urge à adopter des enfants.... (humour noir et dents qui grincent). D'ailleurs le son de cloche que j'entends partout en Inde c'est qu'il n'y a plus d'enfants à adopter. Petits ou grands d'ailleurs... Du jamais vu.
Where are the kids ????????????????
Bref, histoire tragique, ces pommes verreuses n'en finissent pas de faire parler d'elles.
Et moi je ne fais pas ma Blanche-Neige, je les choisis avec soin, préférant souvent les biscornues moches à celles un peu trop rouges et lisses...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Moushette 547 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine