Magazine

Influences maures et palacio arabe

Publié le 29 juin 2010 par Espritvagabond
Je vous ai parlé à quelques reprises de l'influence que les Maures ont eue sur l'architecture de Séville - dans un émirat qui est alors appelée, en arabe, Al Andalus et d'où vient le nom usuel de l'Andalousie d'aujourd'hui.
Voici quelques vestiges de cette époque lointaine, mais qui font de Séville une ville distincte des villes espagnoles du nord comme Madrid ou Barcelona, par exemple.
Influences maures et palacio arabe
Il n'est pas rare, lors de promenade, de voir le portique d'un immeuble arborant des décorations ou un style maure.
Influences maures et palacio arabe
Certains édifices résolument plus modernes arborent également ce genre d'architecture. On a appelé Mudéjar les maures convertis qui sont demeurés en Andalousie après la reconquête catholique et c'est ainsi qu'on appelle ce style espagnol aux influences arabo-musulmanes de décoration et d'ornementation.
Influences maures et palacio arabe
Un exemple historique. Ce qui est aujourd'hui la sortie de la visite touristique de la cathédrale, était autrefois l'entrée de la mosquée de Séville. Ce portique donnait accès à une cour où les fidèles pouvaient procéder aux ablutions d'usage avant leur entrée dans la mosquée proprement dite.
Influences maures et palacio arabe
Un autre exemple de décoration mudejar aux fenêtres d'un édifice contemporain.
Influences maures et palacio arabe
Fenêtre historique: elle appartient au Palacio arabe de la Buhaira, qui était un véritable palais arabe à l'époque d'Al Andalus.
Influences maures et palacio arabe
Le Palacio en question - on l'aperçoit ici au milieu de ce qui est devenu un quartier de banlieue commercial et résidentiel - avait de grands jardins, un plan d'eau et une large cour intérieure.
Influences maures et palacio arabe
Le plan d'eau était alimenté par un système d'aqueduc qui n'est pas sans rappeler le système romain d'acheminement de l'eau dans les citées. Aujourd'hui, le parc du palacio est ouvert aux visiteurs, mais l'édifice lui-même est fermé. Le parc est malheureusement en mauvais état et on y retrouve des déchets divers, des tags et des graffitis sur ses ruines.
Influences maures et palacio arabe
La façade du Palacio arabe de la Buhaira, avec quelques arbres devant une cour asséchée par le soleil. En face, on retrouve de l'autre côté de ce qui est aujourd'hui une grande artère, le reste du parc - essentiellement constitué de quelques bassins un peu déglingues, d'orangers fatigués et d'un pavillon où opère un petit bistrot. L'ensemble balance entre tranquillité et délabrement mais manque d'âme.
Influences maures et palacio arabe
Au bout des jardins de la Buhaira (c'est le nom du parc entourant le palacio), on retrouve des vestiges des fortifications qui entouraient (probablement) le palacio à son époque glorieuse. Là, comme ailleurs au palacio, aucune information n'est disponible sur l'état des lieux, l'origine ou l'époque de construction. Il est donc ardu de trouver des détails sur ces vestiges lors de la visite et de saisir à quoi on fait face exactement.
--

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Espritvagabond 1757 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog