Magazine High tech

Condé Nast ressuscite Gourmet sur l’iPad

Par Ebouquin

Condé Nast ressuscite Gourmet sur l’iPad
Condé Nast ne s’est pas lancé à moitié dans le numérique. Après le magazine Vanity Fair, GQ puis le fameux WIRED, qui fait figure de modèle pour les magazines sur iPad, le groupe de presse est sur le point de sortir une version numérique de l’excellent New Yorker et de ressusciter le magazine culinaire Gourmet dont la crise avait eu raison en novembre dernier.

Depuis, la situation a changé. Si la situation économique est encore difficile, surtout en ce qui concerne les revenus publicitaires, Condé Nast voit le numérique, avec de plus en plus de certitudes, comme un relai de croissance pour l’avenir, mais déjà lucratif aujourd’hui. En effet, l’expérience WIRED est un succès. Avec plus de 90 000 titres vendus en moins d’un mois (à 4,99$ l’exemplaire soit un CA de 449 000$), le magazine high tech a fait de meilleures ventes en numérique que pour sa version papier (environ 85 000 exemplaires vendus chaque mois). Contrairement à ce qu’aurait pu laisser croire le pessimisme ambiant, Condé Nast est bien le premier groupe de presse à avoir gagné de l’argent avec le numérique.

Et pourtant, un tel succès était loin d’être assuré pour WIRED. En effet, les équipes rédactionnelles avaient choisies les technologies d’Adobe, Flash et Air qui n’étaient plus compatible avec les produits Apple, suite à un changement des conditions d’utilisations. Condé Nast a quand même choisi une solution Adobe pour sa publication numérique, Digital Magazine Solution, compatible avec les produits iOS.

Fort de ce succès, Condé Nast poursuit ses expériences et s’apprête donc à ressusciter un monument de la presse culinaire, le magazine Gourmet. L’éditeur en profite même pour choisir une forme assez inattendue, plus proche du service web que du magazine traditionnel. En effet, comme l’indique Robert Sauerberg, directeur du marketing grand public chez Condé Nast, “nous avons fermé le magazine mais nous n’avons pas abandonné la marque”. Rien ne poussait Condé Nast à faire renaître son titre, car elle dispose d’un autre magazine à succès dans ce domaine, Epicurious, toujours en activité. Mais plutôt que de bouleverser un titre existant, l’éditeur récupère Gourmet et recycle la marque autour d’un nouveau service innovant, une expérimentation à forte valeur ajoutée.

Gourmet a été développé autour de deux axes principaux : proposer un contenu de qualité intégré dans une interface en HTML5 (donc crossplatform) et le lier à un réseau social destiné aux amateurs de cuisine. Ainsi, Gourmet devint Gourmet Live. La choix du HTML5 permettra à Condé Nast de déployer rapidement Gourmet Live sur tout type de tablettes et autres plateformes compatibles avec les derniers standards de WebKit. La mention “Live” annonce aussi des mises à jour régulières ainsi que son lot de contenus exclusifs. De plus, Gourmet Live se répand sur les réseaux sociaux (le réseau dédié mais aussi FaceBook, Twitter etc.) diffusant son contenu vers toujours plus de lecteurs potentiels. Plus le lecteur diffuse du contenu, plus il recevra de contenus culinaires de Gourmet Live.

L’éditeur américain a compris que la marque issue d’un magazine est sûrement l’élément le plus important d’un titre. Quasi-intemporel, il fédèrera toujours son ancien lectorat (ou une bonne partie) : en numérique comme en papier. Le choix de Condé Nast va de soit. Même abandonné depuis novembre 2009, Gourmet “vit” toujours sur les réseaux sociaux et en particulier sur Facebook où la page du titre est quotidiennement actualisée et forte d’une communauté de plus de 13 000 membres. Ressusciter le titre, de manière plus visible, par une application est un prolongement logique et Gourmet Live trouvera sûrement son lectorat dès sa sortie à l’automne 2010. Nul doute que la démarche entamée par Condé Nast va faire des émules et que certains éditeurs de presse ne vont pas tarder à faire revivre certains titres emblématiques mais dont la faible rentabilité en papier avaient eu raison de leur existence.

Partager cet article : Twitter Facebook Digg del.icio.us Wikio Netvibes email Print PDF

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ebouquin 10420 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines