Magazine Internet

Avis aux veilleurs en recherche d’emploi : quelques conseils

Publié le 29 juin 2010 par Loeilaucarre @loeilaucarre

Avis aux veilleurs en recherche d’emploi : quelques conseilsDepuis que j’ai créé L’Œil au Carré, j’ai reçu une bonne pelletée de CV. Et puis, lorsque j’étais salariée, je m’occupais du recrutement des veilleurs, qu’ils soient stagiaires ou employés.

Mon sentiment général ? Une bonne majorité des candidatures (stages et emplois confondus), sont bâclés et ne donnent pas envie d’ouvrir le CV en pièce-jointe.
Ce qui est tout de même fâcheux, puisque le recruteur n’a que ce point de repère pour vous pré-sélectionner.

Petit exemple…

… tout frais de cet après-midi. L’objet du mail, « cv », ni plus ni moins, en dit long sur ce qui va suivre !

Madame,
Monsieur,

Je me permets de vous envoyer mon cv car je suis à la recherche d’un poste de consultant junior et suis très intéressé par l’activité de votre entreprise. Je reste à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

Je vous prie de croire Madame, etc. etc.

Cet extrait est authentique, je n’ai absolument rien tronqué…

Soyez attractif !

Vous l’avez certainement entendu une bonne centaine de fois, mais c’est vrai et archi-vrai : les recruteurs (ou chefs d’entreprise qui ont 40 casquettes ;) reçoivent régulièrement des e-mails de candidature.
L’exemple ci-dessus est flagrant. En le recevant je me suis dit « poubelle ! », et je ne m’étais pas trompée.

Alors soyez un peu plus sexy ! Ou du moins plus explicatif.
Il en va de même pour le contenu, mais le titre est déterminant dans le choix de votre destinataire de lire votre mail ou non.

Soyez curieux !

Et ce point est d’autant plus vrai dans la veille. Si vous souhaitez travailler dans ce domaine, vous êtes censé creuser, fouiner et vous renseigner un tant soit peu sur la personne que vous contactez.

Encore une fois l’exemple plus haut est frappant : pour connaitre mon nom, il suffit de cliquer sur un ou deux liens et le tour est joué ! (D’ailleurs, mon prénom est dans le mail…) Personnaliser un mail ne prend en général que quelques minutes !

Même chose pour le contenu du mail : le fait d’ajouter le nom de la société et ses activités suffisent à montrer que vous savez à qui vous parlez.

Différenciez-vous ! (et différenciez-nous !)

Dans la continuité de ce que j’ai écrit plus haut, il est essentiel qu’on puisse vous différencier et que l’entreprise ciblée ait la sensation que vous l’avez choisi (et non pas que votre mail n’en est qu’un parmi tant d’autres).

Et puis, lorsque vous envoyez un mail, ne collez pas en pièce-jointe votre lettre de motivation, ce qui donne encore plus l’impression d’être noyé dans la masse. Profitez de l’espace disponible pour l’écrire !

Il y a encore peu de temps (je ne suis pas si vieille mais bon), il était rare d’envoyer une lettre imprimée et non manuscrite. Tout d’abord parce-que l’utilisation des outils informatique était encore marginale, et ensuite parce-que les vieilles habitudes ont la peau dure et que les recruteurs tenaient à leur lettre manuscrite.
Aujourd’hui c’est moins vrai, à quelques exceptions, alors profitez de cette chance !

En somme : personnalisez votre mail ! Et surtout, pensez à ceux qui devaient écrire leurs lettres de motivation à la main, sans ratures, ni fautes (ni correcteur automatique d’orthographe).

Soyez enthousiaste

Dé-coin-cez-vous ! Il est vrai qu’on nous a rabâché et re-rabâché les modèles de lettre, les tournures et les phrases de politesses à employer… Personnellement, je les trouve pompeuses et ennuyeuses à mourir.

Bien sûr, je ne parle pas d’un « bon bah salut à bientôt » en fin de lettre, mais plutôt un « dans l’attente de vous rencontrer, etc ». Et un petit « cordialement » suffit, pas besoin de toute la tarte à la crème « je vous prie de croire Madame, Monsieur à l’expression de mes salutations distinguées. »

Même chose pour votre lettre : il n’est pas nécessaire d’en faire trop (ou trop peu, cf mail ci-dessus ;), mais juste de vous exprimer sur votre projet professionnel, vos compétences et pourquoi vous avez choisi cette entreprise (les points positifs, ce que vous pouvez lui apporter, etc.)

Oui, rechercher un emploi n’est pas une mince affaire, surtout dans la veille ET en province. Mais si vous avez réussi à mettre une pointe de curiosité et d’enthousiasme, une pincée d’attractivité et une dose de différenciation, vous serez tout de suite repéré !

Pour ceux qui ne le connaissent pas encore, j’en profite pour vous parler de Veille et TIC, formidable blog qui répertorie les offres d’emploi dans la veille, l’IE et le KM. N’hésitez pas à un jeter un œil, vous y trouverez certainement votre bonheur !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Loeilaucarre 991 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine