Magazine Société

Le « New York Times » découvre la croissance à crédit

Publié le 29 juin 2010 par Lecriducontribuable

Dans un article intitulé « In Ireland, a Picture of the High Cost of Austerity » (« En Irlande, un tableau du coût élevé de l’austérité »), le quotidien américain The New York Times découvre, sans la comprendre, la notion de croissance à crédit. Il note en effet que le « tigre celtique », qui fait désormais figure de petit matou, a connu une récession l’an dernier. Et, en conclut-il, que le plan d’austérité n’a pas porté ses fruits. Pour les journalistes du New York Times, il eût donc fallu que l’Eire s’endettât pour qu’elle continuât à connaître la croissance. Mais cette croissance eût alors été factice : l’endettement aurait fini par peser sur la croissance future, puisqu’il aurait fallu rembourser cette croissance à crédit. Ce que les Irlandais paient aujourd’hui, c’est le résultat de leur économie à crédit. Au moins le paient-ils : les Français le paieront plus tard, quand leur croissance à crédit sera tarie et qu’ils devront la rembourser.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lecriducontribuable 47178 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine