Magazine

La SNCF ne grève pas sur le vert

Publié le 08 juin 2010 par Brico_jardin

Un mur végétal de 70 m² a été inauguré la semaine dernière dans la gare SNCF de Magenta dans le nord de Paris. Une première en France et dans le monde.

Particularité ? Il est composé d’une variété impressionnante de plantes à caractéristiques dépolluantes avec près de 31 espèces végétales différentes. On y retrouve par exemple le lierre qui absorbe le formaldéhyde et le xylène ou encore la fougère de Boston qui dépollue et améliore le degré d’humidité de l’air environnant.

La SNCF ne grève pas sur le vert

  • Comment ça marche ?

Grâce à un système perfectionné de pompes aspirantes, l’air ambiant de la gare est capté et envoyé dans le terreau, qui piège les poussières et les particules gazeuses diverses. Les particules polluantes se fixent dans le substrat qui joue le rôle de filtre. La dépollution est effectuée par biofiltration grâce à l’action des micro-organismes présents dans le substrat et par l’action assainissant des plantes et de leurs racines.

La SNCF ne grève pas sur le vert

  • Une gare polluée ?

Bien sûr, l’air intérieur de la gare est moins pollué que l’air extérieur qui est exposé au trafic des voitures. Cependant, le trafic ferroviaire et même l’usure des chaussures des 70 000 voyageurs journaliers émettent des particules. Les produits d’entretien de la gare rejettent, eux aussi, des polluants dangereux comme le formaldéhyde ou encore les composés organiques volatils (COV).


Une excellente initiative donc qui améliorera le confort des quelques 70 000 usagers quotidiens de la gare. Vivement que l’idée soit adoptée dans d’autres gares !



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Brico_jardin 174 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte