Magazine Football

Villa 4 étoiles

Publié le 29 juin 2010 par Foothese

Villa 4 étoiles

L’Espagne est en quart (et presque en demi-finale en jouant contre le Paraguay) de la coupe du monde. Dominateurs mais poussifs les hommes de Del Bosque s’en sortent encore grâce à un superbe but de Villa. Le Portugal a été au niveau défensivement mais n’a pas su faire plus vers l’avant notament à cause d’un Ronaldo faiblard.

L’Espagne a donc fait le boulot et continue sa route. Sans faire un énorme match, la Roja l’a logiquement emporté. Dès le début du match, le système espagnol est en place, le ballon circule, Villa pénètre et frappe des 25 mètres, Xavi touche les ballons mais il manque quelque chose. Un quelque chose qui pourrait ressembler à un milieu droit. L’Espagne attaque principalement, et mieux, sur la gauche avec des redoublements de passe Iniesta-Xavi-Villa. Côté droit, l’animation du couloir revient quasi exclusivement à Sergio Ramos et forcément on voit la différence.

Si l’Espagne peut estimer avoir fait son match, sans la magie qu’on peut attendre de ce milieu si technique, le Portugal aura des regrets. Certes, les lusitaniens n’ont pas les mêmes armes que l’Espagne mais on a le sentiment désagréable qu’ils pouvaient mieux faire. Cristiano Ronaldo a donc passé une coupe du monde horrible. Très moyen, trop moyen pour faire des différences, l’attaquant du Real n’a pas su porter son équipe, faire remonter son milieu en conservant le ballon ni même percuter. Quelle déception pour CR9 qui devait montrer qu’il pouvait tirer son équipe vers le haut.

Duel Eduardo-Villa

David Villa a encore fait la différence. 4ème but depuis le début du tournoi, 42ème but en 62 sélections, il est aujourd’hui l’attaquant principal de l’équipe. Devant Fernando Torres sorti courageusement par Del Bosque avant l’heure de jeu. Une sortie logique en forme de désaveu pour le numéro 9 des Reds. El Nino retrouvera certainement sa place pour le match contre le Paraguay mais il est loin de son meilleur niveau et Villa ne sera pas forcément en mesure de toujours sortir son équipe des situations délicates. Iniesta et Xavi ont construit un but magnifique sur lequel Eduardo, le portier portugais avait encore fait un bel arrêt.

L’Espagne a donc remporté cette fête des voisins finalement assez décevante. Le match a parfois manqué de rythme, on a d’ailleurs vite senti la prolongation dans cette partie puis l’incapacité des portugais à égaliser. Casillas n’aura finalement eu peur que sur une déviation du genou de Puyol sur une belle échapée d’Hugo Almeida. Insuffisant pour gagner un choc contre le champion d’Europe en titre.

Mitch Butcanon


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Foothese 1280 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines