Magazine Insolite

En france, le foot n'est plus populaire, il est populiste

Publié le 30 juin 2010 par Didier Vincent

La FFF déCAPitée ou bien déCAPée ? Changement de CAP en tout cas. Offrez donc des vuvuzelas à nos députés !

Le foot, une affaire d'Etat. Convoqués à l'assemblée, les édiles. A quel stade sont-ils réduits ? Et les députés vont-ils faire la hola ? On aura pas mal glosé sur cette superbe déconstruction de l'Equipe de France, mise à mal par un canard déchaîné qui porte le même patronyme : l'Equipe.

Il faut aller chercher ailleurs, en aval, cette déconfiture. Quand on a été Champions du Monde, on en est réduit à singer, tenter l'imitation. En général, on n'imite que les signes extérieus, les attitudes. C'était couru d'avance que ça allait être râpé.

Téléfoot s'est endémolisé. Le Cap, c'est Koh Lanta. Que veut la masse ? Du storytelling. Des histoires boueuses, bourbeuses, du people, du tragique, du funeste...

La Chaine Parlementaire va remplacer, pour un temps, Closer ou Voici. Le stade se transforme ainsi en théâtre. Les hooligans sortent de Sciences Po et les chauffeurs de salle sont Bachelot et Rama Yade. Tous zensemble, tous ensemble, tous, tousse !

Le foot a toujours été une affaire d'Etat, mais là, il est devenu une Affaire d'état.Des têtes vont tomber devant la constituante, ce nouveau tribunal révolutionnaire. Bachelot, c'est Robespierre. Esalettes, c'est Louis XVI. Le peuple est avide de sang, avide aussi de renverser ses anciennes idoles qui n'en peuvent plus de morgue et de privilèges. Au pilori !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Didier Vincent 10092 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine