Magazine Autres sports

Le vilain petit canard...

Publié le 01 juillet 2010 par Allezlesbleus
Le vilain petit  canard...Dans quelques heures, Marc-Olivier Brouillette deviendra* le premier Carabin, nouvelle génération, à disputer un match régulier de la CFL. Il a réussi à percer l'alignement des Alouettes, probablement l’alignement le plus difficile à percer de la CFL. Examinons donc son parcours d’un peu plus près.
Marc-O a fait carrière universitaire parmi une génération de quarts-arrières canadiens qui repoussaient sans cesse les records de SIC chez les passeurs. On n’a qu’à penser aux Josh Sacobie (Gee Gee’s) qui a vu ses records fracassés par Matt Connell (McGill), puis par la suite, les rivaux ontariens Michael Faulds (Western) et Dan Brannagan (Queen’s). Sans parler du Hec Crighton 2008 Benoit Groulx ou de l'autre finaliste de la Coupe Vanier 2009, l’impressionnant Erik Glavic (Double Hec Crighton et Athlète SIC de l’année).
Il était sous-estimé à tel point qu’il n’a même pas été invité, à son année en 2009, au East-West Bowl, les coaches lui préférant Benoit Groulx (qui n’était pourtant plus « éligible », en étant à sa 5e année) et Jesse Andrews (Bishop’s) qui affichait pourtant des statistiques inférieures aux siennes!
Après une belle carrière collégiale chez les Cheetahs de Vanier, Marc-O a fait ses premier pas (il courait pas mal faut dire) chez les Carabins en faisant belle impression et s'accaparant du poste de quart #1 au milieu de sa première année. Conservant toujours ses habilités premières de scrambler, il acquiert au fil des ans ses lettres de noblesse comme passeur, augmentant chaque année son efficacité comme passeur tout en arrosant ses matches de courses à l’emporte-pièce.
On dit que Marc-O doit sa carrière à ses qualités athlétiques…. C’est une phrase passe-partout que nous-mêmes avons employée à quelques reprises. Mais de telles qualités athlétiques sont toutes à l’honneur de Marc-O pour les avoir développées et faites ainsi explosées… À 225 livres au dernier camp d’entrainement des Carabins, il était le joueur le plus rapide de l’équipe, devançant tous les receveurs et DB pourtant beaucoup plus léger que lui! Son fait d’armes d’avoir levé 225 livres au benchpress à 35 reprises (à la combine parallèle NIC, qui lui a permis de se mettre en valeur, n’ayant pas été invité non plus au E-Camp des meilleures recrues universitaires) n’est rien de moins que phénoménal. N’eut été de la performance titanesque de l'homme aux mains de plomb Mike Montoya (40) cette année, c’aurait été un record depuis que la CFL tient un E-Camp!
Mais on oublie que ces chiffres sont ceux d’un étudiant qui désirait être le meilleur quart-arrière universitaire… Alors, tout l’entrainement physique, digne d’un athlète olympique,  qui lui a permis d’atteindre ce niveau s’accomplissait  en parallèle avec l’étude des films, du playbook, des réunions avec les instructeurs, tout en soignant des blessures de jeu, sans compter les étés passés à travailler sur la synchronisation de ses passes avec ses meilleurs receveurs… N’oublions pas que dans cette période, il a également complété ses études en droit à l’Université de Montréal en 4 ans…
Aujourd’hui, parmi tous les noms cités au début du billet, seul Marc-O peut espérer une carrière dans la CFL (à moins que D. Brannigan n’accomplisse un miracle), il est le premier quart non-import à débuter alors qu’il lui reste une année d’éligibilité SIC. Et malgré qu’on sache bien que Marc-O n’a pas été recruté pour ses habilités de passeurs, l’entraineur-chef des Alouettes, Marc Trestman n’a jamais écarté la possibilité que Marc-O lance quelques ballons dans la CFL… Alors si jamais ce jour là arrive, la transformation du vilain petit canard en cygne sera accomplie…
*S’il n’est pas retranché de l’alignement dans les heures précédant le match.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Allezlesbleus 3433 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines