Magazine Photos

Nadine FIDJI (La Réunion) : "Ode à Aimé Césaire"

Par Ananda

Césaire,

Il nous reste la moisson de tes mots fabuleux, celle que les vents n’emporteront jamais.

Ces airs d’estropiement des corps, de coups de fouet et de balafons mortuaires,

Ces airs de mensonge et de crimes assignés à tort et les rires bien germés de maîtres insatiables

Césaire, tu es la seule vraie étoile en dérive parfaite,

le pain des journées difficiles,

La pluie qui mange la sécheresse,

Tu es la fournaise à la rude tendresse,

Et pour les milles jardins assassinés d’Afrique,

tu es ce ruisseau d’eau fraîche

Parle-nous encore des libertés nocturnes qui peignaient et repeignaient

L’espoir noué des peuples

Parle-nous des saisons triomphantes,

des révoltes debout

Apprivoisant les siècles

Tu mourus comme un feu de forêt aux confins du grand âge

Sans vent sans bruit et sans terre qui s’éboule

Au-delà des grands fatras du siècle

Nous suivrons les cailloux de ta clarté immense

Pour rejoindre les vieux rythmes des magies ancestrales

Ta source : l’instinct d’agir

Ta science : le verbe haut et profond

Ton rêve : tous unis en un élan fraternel

Ton arme : l’effort humain.  (Fine et tranchante, réglée en heure de vérité

comme jadis les dieux réglaient l’éclipse en instant sacrificiel).

Nadine FIDJI.

Inédit.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ananda 2760 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines