Magazine Poésie

Poème de Camillou : La méchanceté gratuite

Par Illusionperdu @IllusionPerdu

Une seule amie véritable qui s'accroche à vous.

Vous l'adorez mais jour après jour, elle vous déçoit...

Vous pensez qu'elle vous aime mais parfois elle semble être jalouse de vous.

Pourquoi m'imposer son amie chez moi?

C'est moi qui invite pas elle!

J'ai passé la journée avec elle, je l'invite à une soirée et en plus elle se permet de me traiter de petite fille capricieuse parce que je ne souhaite pas inviter sa copine?

C blessant, dans la vie je donne mais parfois on en profite.

et bien cette fois ci j'ai dis non.

Il faut apprendre à dire non pour se préserver. Son amie n'est pas mon ami, j'invite qui je veux!!

Je suis heureuse de savoir ce que que je veux et de savoir maintenant dire non pour ne plus jamais me faire manipuler.

Je ne vois plus cet ordure, cet homme qui m'a fait tant de mal et qui était un pervers narcissique. Je m'en suis rendue compte grace à cette amie justement et à moi même.

J'ai beaucoup souffert, beaucoup culpabiliser à cause de ce malade qui me prenait et me jettait comme une chose, comme si j'étais un animal voire pire. Il me disait des choses du genre fous le camp salope ou alors des paroles tendres comme tu es belle, pourquoi je t'ai plaqué^^ comme s'il n'yavait que la beauté qui compte dans la vie pour aimer une femme...

Je fais un long travail avec cette psychologue, j'apprends à me préserver, à m'affirmer, à oser dire ce que je pense quitte à blesser certains. Je cherche à être quelqu'un. De ce véritable calvaire que j'ai vécue j'en ressors malgré un visage fatigué plus forte. Le piano, l'écriture, mes parents ont été ma plus belle ressource. Ma mère cette femme formidable se bat chaque jour pour ses enfants. C'est elle qui m'a sauvé de ce bourreau. C'est elle mon ange gardien, ma meilleure amie, ma confidente, ma mère.Je pensais que c'était un homme bon mais blessé de l'intérieur mais il est comme un fruit gâté, pourri qui ne pense qu'à lui et qui écrase tous les autres pour se rassurer et se dire qu'il n'est pas vraiment la merde qu'il est véritablement, au bas du caniveau, c'est un diable déguisé en ange qui ne pense qu'à détruire les êtres qui savent aimer, contrairement à lui.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Illusionperdu 3193 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines