Magazine Bons plans

Energies renouvelables: faut-il adapter notre technologie actuelle ou inventer de nouvelles machines?

Publié le 03 juillet 2010 par Laurian888

Les appareils électroménagers comme les aspirateurs et les fers à repasser, les voitures, les ordinateurs, les téléphones, la télévision et les avions existaient bien avant que les énergies renouvelables soient d’actualité. Comparé à quelque siècles avant on aurait jamais pu imaginer que telles machines puissent voir le jour. Avec les progrès de la science on a mis plus ou moins de temps à les concevoir et à les fabriquer.

Cependant ces«merveilles électroniques»ont été faites de sorte à ce qu’elles puissent fonctionner aux énergies traditionnelles(le pétrole pour la voiture, l’électricité des centrales nucléaires pour l’éclairage…).

Aujourd’hui, comme vous le savez on est confronté à un problème: les énergies fossiles, limitées se raréfient et coutent de plus en plus cher.

Comme les dinosaures ont disparus suite aux changement climatique et que d’autres espèces animales se sont crées ou on évolué, on peut penser la même choses pour tout objet nécessitant de l’énergie pour rendre un service.

On a bien crée des calculatrices se rechargeant à l’énergie solaire, des voitures fonctionnent aux biocarburant(certaines nécessitent une modification)et bientôt à l‘énergie solaire……

Bref, on cherche beaucoup à lier notre technologie actuelle aux énergies renouvelables.

Mais à inventer de nouvelles machines qui n’existent pas encore et qui seraient facilement réalisables? C’est moins le cas.

Les énergies renouvelables pourraient être un chance pour certain prototypes imaginées comme les voitures volantes, les éolienne-hélicoptères et les cameras volantes.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Laurian888 229 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte