Magazine

Les petits ruisseaux, film de Pascal RABATE

Publié le 04 juillet 2010 par Mpbernet

&

amoureaux

C’est un film issu d’une bande dessinée, et tourné en Anjou par son auteur angevin : Pascal Rabaté.  Nous y avons trouvé l’atmosphère à la fois sérieuse, humoristique et profondément humaine qui caractérise l’Ouest que nous aimons.

Emile, veuf fidèle et digne retraité de l’horticulture, a un copain, Edmond, avec qui il partage les joies de la pêche et celles du petit Blanc mis à rafraîchir, avec une ficelle, dans la rivière. La rupture d’anévrisme de son copain va lui faire rencontrer une charmante dame avec laquelle Edmond allait danser, pour combattre sa solitude. A l’issue d’un road movie angevin dans une inénarrable mini-car, l’histoire prendra un tour surprenant.

petitsruisseaux1

On pense bien sûr à Mammuth, l’autre road movie de retraité tourné par Bruno Delépine et Gustave Kervern, mais Emile est un anti-Serge : il n’a pas travaillé au noir, il ne se heurte pas aux murs, il entretien de bonnes relations avec son fils, mais il est solitaire et peu sur de lui. En tout cas, je conseillerais vivement à un sociologue étranger de voir les deux films pour avoir un spectre complet du troisième âge en France.

Tout, dans ce film est sensible, intelligent, et plein de sens : les acteurs, Daniel Prévôst, Philippe Nahon, Bulle Ogier, Hélène Vincent, sont excellents, sans oublier les anciens des Deschiens, et Charles Schneider, le Lieutenant de PJ Saint Martin. Le découpage est parfait, enfin, c’est un film à voir, et pas seulement par les retraités.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mpbernet 50874 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte