Magazine Finances

Le lien entre le froid et la vente des maisons

Publié le 13 décembre 2007 par Louis Sabourin

Aujourd'hui, avec le facteur éolien, il faisait -21 Celcius. J'aurais dit plutôt -30, tellement il faisait froid. En écrivant ce billet, je me rend compte que j'ai les mains gelées. Il neige (encore) et si vous n'avez pas encore remplacé vos pneus, c'est que vous êtes très très en retard.
Même qu'il y a deux semaines, cas rarissime, les écoles étaient toutes fermées, au grand plaisir des enfants. Ils pouvaient se venger contre leurs parents qui leur avaient répétés maintes et maintes fois: " Dans mon temps, les bancs de neige étaient hauts comme les maisons pis les écoles fermaient, tellement les tempêtes de neige étaient fortes!"
Tout le contraire de l'an passé. Rappelez-vous qu'en ce temps-ci, il n'y avait pas (ou si peu) de neige et le temps était doux.
La question du jour: Y aurait-il un rapport entre la température, le temps qu'il fait et la vente de maisons?
Sans vouloir en faire une thèse de maîtrise, j'ai fait une recherche via le portail intranet de la Chambre Immobilière de l'Outaouais.
Ce rapport nous apprend qu'entre :
le 13 novembre et le 13 décembre de cette année, il y a eu 321 ventes en Outaouais contre 349 ventes pour la même période en 2006.
La conclusion que l'on peut en tirer c'est qu'il n'est pas si évident que le froid du dernier mois ait calmé les ardeurs des acheteurs. Il y a beaucoup d'autres facteurs qui entrent en jeu. Malgré une légère baisse, il est clair que le marché immobilier est en santé!

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Louis Sabourin 16 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines