Magazine Environnement

Bali: Jean-Louis Borloo se mouille - Al Gore accuse !

Publié le 14 décembre 2007 par Greg Catel

Lors d’une visite hier d’un site de reconstitution de massifs coralliens à Bali, Jean-Louis Borloo a quitté chemise et pantalon pour aller planter un morceau de corail sur le fond marin. (Je vous épargne de la photo du ministre en caleçon...).

Le ministre participe à Bali aux négociations clé pour tenter de jeter les bases d’un régime climatique prolongeant après 2012 le protocole de Kyoto.
Il a eu des mots sévères pour la position des Américains. Il a estimé que certains refus de transfert des technologies propres vers les pays émergents se fondaient sur des raisons «incompréhensibles».

Al Gore, l'ex vice-Président américain accuse lui les Etats-Unis de faire obstruction à tout progrès et préconise de conclure un accord international sans son pays.

"Je ne suis pas un responsable officiel et je ne suis pas soumis aux convenances diplomatiques", a lancé Al Gore. "Je vais donc vous dire une vérité qui dérange : mon propre pays, les Etats-Unis, est le principal responsable de l'obstruction à tout progrès ici à Bali", a-t-il poursuivi sous les applaudissements.

"Vous pouvez vous sentir en colère et frustrés et vous retourner contre les Etats-Unis. Ou bien vous pouvez faire un second choix, décider de progresser et d'abattre tout le travail difficile", a dit M. Gore, qui ne fait pas partie de la délégation officielle américaine.

Al Gore à aussi demandé un peu de patience envers les Etats-Unis. Entendant ainsi que l'année prochaine, une nouvelle administration américaine pourrait s'engager dans le processus. 

L'objectif principal de la réunion de Bali est de tracer une feuille de route de négociations, que les ONG veulent ambitieuse, pour prolonger au-delà de 2012 le protocole de Kyoto, seul outil international pour freiner les émissions de gaz à effet de serre responsables du réchauffement.

Un bras de fer est désormais engagé entre l'Europe, qui veut aller de l'avant, et les Etats-Unis, le Japon et plusieurs gouvernements, qui s’opposent à ce que le document final contienne la proposition de réduction des gaz à effet de serre de 25 à 40%, entre 2012 et 2020...

Source: AFP

GC.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Greg Catel 282 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte