Magazine Environnement

Le Texas à son tour pollué par la marée noire

Publié le 06 juillet 2010 par Bioaddict @bioaddict

Le Texas à son tour pollué par la marée noire
Après la Louisiane, le Mississippi, l'Alabama et la Floride, c'est désormais au tour des côtes du Texas d'être souillées par des galettes de pétrole provenant de la plus grande marée noire de l'histoire des États-Unis, en cours depuis plus de deux mois dans le golfe du Mexique.

Les petites boulettes de goudron repérées ce week-end le long des côtes du Texas proviennent bien de la marée noire causée par l'explosion et le naufrage le 22 avril dernier de la plate-forme Deepwater Horizon.

Lire "Catastrophe écologique aux Etats-Unis : une des pires marées noires de l'Histoire""

Mesurant de un à trois centimètres de diamètre et couvrant "moins de un pour cent" de la superficie des plages selon les autorités, ces boulettes ne représentent " que peu de danger pour les personnes qui les fréquentent", a affirmé le commandant des gardes-côtes Jim Elliott dans un communiqué.

En attendant, les efforts pour tenter d' " écrémer " les eaux huileuses ne sont pas vraiment concluants.

Un supertanker taïwanais surnommé "A Whale" (une baleine), qui a la taille de quatre terrains de football, a été affrété pour nettoyer chaque jour 500 000 barils, soit près de 80 millions de litres d'eau souillée en séparant le mélange de brut et d'eau de mer. Mais le plus grand navire du monde pour la récolte de pétrole en surface n'a pas pu oeuvrer pour l'instant en raison d'une mer houleuse, tout comme les dizaines d'autres navires de ce genre.

Tandis que huit nouveaux navires, loués aux autorités françaises par l'Etat du Mississippi, sont arrivés sur place pour purifier les eaux polluées, la marine américaine a envoyé hier un dirigeable vers le golfe du Mexique pour assister les autorités dans leurs opérations de récupération du pétrole.

Celui-ci devrait rejoindre aujourd'hui le golfe du Mexique pour repérer le pétrole, transmettre des instructions aux navires qui récupèrent le brut à la surface de la mer et rechercher les animaux menacés par le pétrole ou ceux qui sont déjà mazoutés.

Le pétrole a d'ores et déjà souillé plus de 700 kilomètres de côtes, selon les autorités américaines qui ont indiqué hier qu'elles continuaient à installer des barrages flottants censés stopper la progression du pétrole vers les côtes américaines.

Ce sont 44 500 personnes, 6 563 bateaux et 113 avions qui sont aujourd'hui engagés dans la lutte contre cette catastrophe écologique.

Emilie Villeneuve


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Au commencement, Dieu crea le Texas

    commencement, Dieu crea Texas

    Le débat sur le créationnisme a rebondi au Texas, où les élus de cet État du Sud, à la fin-mars, lui ont ouvert en partie la porte des manuels scolaires. Lire la suite

    Par  Raymond Viger
    SCIENCE, SCIENCE & VIE, SOCIÉTÉ
  • Première vue globale de la Terre depuis 1972

    Le satellite DSCOVR arrivé au point de Lagrange L1 transmet sa première image de la face éclairée de la Terre. Il n’y avait pas eu de vues globales de notre... Lire la suite

    Par  Pyxmalion
    SCIENCE, SCIENCE & VIE
  • Dans la peau de Monsieur Nkurunziza

    Dans peau Monsieur Nkurunziza

    Qui suis-je? Les férus de l’actualité africaine ont commencé à entendre parler de moi au début des années 2000. Quand le Burundi, mon pays vacillait encor... Lire la suite

    Par  Gaylussac
    AFRIQUE, ENVIRONNEMENT, SOCIÉTÉ
  • Le derby le plus chaud d’Afrique australe

    C’est l’événement sportif le plus populaire de Lubumbashi. Un événement qui fédère toutes les générations et toutes les classes sociales. Lire la suite

    Par  Gaylussac
    AFRIQUE, ENVIRONNEMENT, SOCIÉTÉ
  • Indice fractile

    Anciennement nommé indice statistique, l'indice fractile Lx est le niveau de bruit atteint ou dépassé pendant x% du temps, par rapport à la durée totale... Lire la suite

    Par  Mimi2015
    ENVIRONNEMENT, SANTÉ, SOINS
  • Petite reine: déconstruction des mythes

    Alors que la modernité gagne de plus en plus des foyers à Lubumbashi, en dépit de la pauvreté, il se dit des choses à propos du vélo. Des choses qui, souvent, n... Lire la suite

    Par  Gaylussac
    AFRIQUE, ENVIRONNEMENT, SOCIÉTÉ
  • Cordillère Huayhuash : ça vaut la peine du mal de l’altitude !

    libraries; Comment je suis arrivé là: Estenio, le père de la famille chez qui je suis resté à Huánuco, m’a proposé d’aller visiter son village... Lire la suite

    Par  Juliendiotworldtour
    ANIMAUX, BONS PLANS, ENVIRONNEMENT, VOYAGES

A propos de l’auteur


Bioaddict 1626097 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog