Magazine High tech

A ( ï ) phone

Publié le 14 décembre 2007 par Nitrom Themetronome
Comme tout musicien utilisant l'outil informatique, j'ai été attiré un temps par les sirènes de la firme à la pomme. C'est tellement mieux, c'est tellement plus beau patati, patata. Un jour j'ai eu un budget pour passer à l'achat d'un portable et j'ai bien entendu comparé pc et Mac. J'en suis vite arrivé à la conclusion : " pourquoi acheterais-je plus cher un truc moins bien équipé ? "
Ouais je sais à processeur égal, un Mac tourne mieux parce que son architecture est mieux pensée, son système d'exploitation plus en adéquation avec les composants de l'ordinateur. Oui certainement, c'était vrai avant qu'Apple passe à Intell pour ses processeurs. J'ai touché pour la première fois un Mac en 1987 quand mon père s'est fait plaisir en achetant un LISA 2, l'ancêtre du Macintosh. Il faut rappeler qu'à l'époque un pc était un truc imbuvable tout en ligne de code. Mais bon, aprés avoir fait joujou avec le logiciel de dessin tout un aprés-midi, j'ai commencé à m'ennuyer. Pas d'internet, pas de jeux vidéo, pas de logiciels de musique, aucun intérêt. De toute façon j'avais vu Wargame et pour moi, un ordinateur servait à attaquer le Pentagone, c'est tout. Par la suite, mon père a eu des Macintosh et moi, j'ai laissé tombé l'informatique. J'ai repris contact avec les boîtes beiges en 1997 quand le net a commencé sa percée en France. Je connaissais alors, un assembleur de pc qui m'en a monté un pour pas trop cher. Mais c'était un pc fixe volumineux et lourd et j'étais trop dépendant de mon pote au moindre souci ce qui ne me plaisait pas trop. A cette époque, pas encore assez de puissance dans les ordinateurs personnels, pas assez pour faire de la musique en audio ou de la vidéo, le net était encore trés lent et essentiellement en Anglais. J'ai laissé tombé en 2000 pour m'acheter enfin un portable en 2006. Bon bien sûr, un an plus tard, la même configuration coûte presque deux fois moins chère mais n'étant pas un geek et sa puissance me convenant trés bien, je compte l'accompagner jusqu'à son dernier battement d'horloge. L'intérêt d'un Mac est que c'est orienté utilisateur à 100 %, tout est transparent, l'installation et la désinstallation de quoi que ce soit se fait d'un clic ou presque, pas la peine d'aller farfouiller pour voir si des composants ne seraient pas restés quelque part. En même temps, la façon alambiquée dont est faites un pc amène à comprendre pour le curieux que je suis comment fonctionne un ordinateur tant en ce qui concerne le software que le hardware, ce qui n'est pas le cas d'un Mac user standard. Néanmoins, j'ai envié souvent le fait de pouvoir ouvrir son ibook et de commencer de suite à travailler. Aujourd'hui, j'ai un XP family qui est réglé correctement, je sais où faire le ménage et de quelle façon et mon pc tourne trés bien et est trés stable. Depuis six mois, je lis tout un tas d'articles sur la nouvelle sensation Apple, le iphone. Je m'y suis intéressé car l'iphone utilise la technologie de l'écran tactile multipoints que je connais par l'intermédiaire de mon contrôleur tactile Lemur. Il y a trois jours, je passais devant une boutique Orange et je suis entré voir la démo de ce truc hightech super hype qui ne sert à rien. Le design est joli mais je me suis demandé d'entrée de jeu ce qui se passerait si je le laissais tomber. A mon avis, il s'ensuivrait larmes et rages devant sa disloquation immédiate et définitive. Il est chaud, un peu plus que ma main, c'est agréable. Il tient bien dans la paume, il est trés doux. Les widgets qui ornent l'écran sont trés beau. L'écran tactile est comme celui de mon Lemur mais mieux vaut ne pas avoir de trop gros doigts comme moi. Ce qui m'a tout de suite intéressé c'est la possibilité de surfer sur le net. Là, bonjour la déception. D'abord, ça n'affiche pas tous les sites, ensuite, ça n'affiche pas le net exactement comme sur l'écran de mon pc. Pour naviguer c'est la croix et la bannière, impossible d'avoir une vue d'ensemble, c'est comme voir le monde à travers le trou de la serrure, il faut constamment déplacer, agrandir, rétrécir. C'est chiant. Juste bon pour matter une vidéo sur Youtube ou lire ses mails. Mettre un écran tactile multipoints là-dessus, pourquoi faire ?
Le problème d'Apple aujourd'hui, c'est son côté hype pour geeks compulsifs au détriment de toute notion pratique. Par exemple, le simple fait d'installer dans l'iphone une batterie fixe qui ne peut donc pas se changer lorsqu'elle est morte est une pure arnaque et un problème pour l'environnement. Si l'on ajoute à ça une politique commerciale déplorable, on est à égalité avec l'ennemi héréditaire, Microsoft. Je passerai certainement un jour sur un Mac car il est hors de question de travaillais sous un environnement Vista mais il n'y a pas le feu et peut-être que Linux permettra enfin de bosser le son comme je le fais actuellement.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Dossier Paperblog