Magazine Science

Le déclin de l’empire américain

Publié le 14 décembre 2007 par Raymond Viger

(Agence Science-Presse) – Le déclin de l’empire (scientifique) américain se poursuit. Du moins, à en juger par la quantité d’articles publiés : confirmant une tendance amorcée dans les années 1990, le nombre de chercheurs américains qui ont publié dans une revue scientifique plafonne, voire diminue légèrement dans certaines disciplines, tandis que le nombre d’articles signés par des chercheurs européens continue d’augmenter, ainsi que, à un rythme encore plus rapide, celui des recherches venues d’Asie. Les données statistiques sont celles de Thomson Scientific, qui effectue, pour le compte de la National Science Foundation, la revue de presse de plus de 5000 publications scientifiques. Le déclin américain est d’autant plus étrange que, depuis 20 ans, non seulement le nombre de revues a-t-il continué d’augmenter mais en plus, les budgets alloués à la science aux États-Unis, si on additionne le public et le privé, ont eux aussi augmenté.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Raymond Viger 488 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog