Magazine Poésie

Tendresse ou folie (Jean-Baptiste Tati Loutard)

Par Arbrealettres
Tendresse ou folie (Jean-Baptiste Tati Loutard)


Tendresse ou folie

Pendant que je dépliais ma mémoire
Le vent s’est levé emportant plusieurs feuillets
De mon enfance déjà lointaine
Vide et triste je suis resté jusqu’à l’aube
Nous étions aux premiers jets du soleil
Lorsqu’un souvenir déchira mon esprit
Une femme qui tenait dans sa paume un chat noir
Traversa la rue en criant mon enfant est mort
Pour éteindre en moi son dernier soupir
Je n’ai que le miaulement de mon chat.

(Jean-Baptiste Tati Loutard)


Illustration



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Arbrealettres 2788 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine