Magazine Sport

Le Match de la semaine : Bills-Browns

Publié le 15 décembre 2007 par Nicolas Thibault
Incroyable mais vrai : le match le plus important de la semaine oppose ces deux tristes concessions qui depuis des années luttent plus souvent pour le premier choix overall que pour une place en séries…

Vu que ce matchup est franchement méga-sympathique, l’analyse cette semaine viendra du cœur. Dans un monde idéal, on voudrait que les deux équipes soient des séries. On pourrait franchement tasser les Jaguars dont tout le monde se colisse, même à Jacksonville.
Les points positifs des Bills :
Le jeu de course. Marshawn Lynch est à surveiller en tout temps. Il a déjà 858 verges au sol et il a raté trois matches. Petit bémol : il est laid en ostie. Il a Freddy Jackson et Anthony Thomas pour l’aider, c’est pas pire.
La détermination: Les Bills ont subi des défaites crève-cœur de premier ordre contre les Broncos et les Cowboys en début de saison, ont vu leur coéquipier Kevin Everett tomber au combat, ont accumulé les blessés, se sont fait massacrer deux fois par les Pats et malgré tout ils sont à la porte des séries. Chapeau.
La défensive: Ils sont dans le milieu du peloton pour les verges et les points alloués mais les games contre les Pats ne les aident pas. Ils sont en fait plutôt bons défensivement et ils savent se dresser au bon moment.
Les unités spéciales: Roscoe Parrish est excellent pour les retours de bottés et les Bills sont traditionnellement très bons sur les unités spéciales.
Le bémol pour les Bills :
Les quart-arrières: On entend des choses positives sur le nouveau partant Trent Edwards mais on parle d’une recrue avec 5 TDs et 5 INTs. Et il peut compter sur Lee Evans, Josh Reed et Roscoe Parrish qui sont tous pas mal bons. Sa principale qualification à l’heure actuelle est d’être meilleur que JP Losman.
Les points positifs des Browns:
L’attaque aérienne: Depuis que Derek Anderson est aux commandes, on découvre l’arsenal de talent offensif chez les Browns : Braylon Edwards est un WR de première classe, Kellen Winslow sera sûrement le meilleur tight end de la NFL sous peu et Joe Jurevicius est un possession receiver très utile. Ils marquent des points en grande quantité et ils ont assez de joueurs à surveiller pour causer des maux de tête aux équipes adverses.
Les unités spéciales: Joshua Cribbs est un human highlight reel. Il est probablement le deuxième meilleur pour les retours de bottés derrière Devin Hester.
Joe Thomas: le vrai premier choix des Browns est un monstre à la position de Left Tackle et il en est à son année recrue. Excellent joueur, les Browns ont leur pierre angulaire pour des années.
Les uniformes: Franchement, comment résister au merveilleux habit des Browns en cette époque de simplicité volontaire?
Le gros bémol chez les Browns

La défensive: Tout simplement la pire de la ligue. Ils accordent 274 points par match en moyenne et un astronomique 390 verges en moyenne… Yikes. Ils n’ont vraiment pas de joueur d’impact en défensive à part peut-être le CB Leigh Bodden qui a 4 INTs et peut réussir le gros jeu à l’occasion.
En prenant en considération tous ces facteurs et en les entrant dans notre machine à prédictions (patent pending), voici le résultat obtenu :
Les Browns vont réussir à marquer une vingtaine de points et les Bills manqueront de puissance aérienne pour suivre: 24-17 en faveur du Cleveland
Dimanche à 13h. À date, aucun réseau local ne présente le match.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Magazine