Magazine Culture

Pushing Daisies [1x o9]

Publié le 15 décembre 2007 par Lulla

Corpsircle

Audience: 6 85o ooo.


Cette semaine encore l'épisode était visuellement superbe ! Je pense à la neige qui a investi les décors mais aussi à cette scène d'introduction où le jeune Ned fait virevolter ses petits personnages en plastique ou encore aux hallucinations de tante Lily. Enfin tante ... La révélation de la semaine est plutôt choquante. Lily serait en fait la mère de Chuck. C'est ce qu'elle annonce à Olive après avoir ingurgité la tarte "empoisonnée" entière. Bien que le doute soit permis, cette révélation doit être réelle, véridique et elle explique bien des choses. Elle nous fait nous poser des questions aussi. C'est assez excitant pour la suite des événements en tous cas. Une suite qui n'aura pas un écho tout de suite puisqu'il s'agissait du dernier inédit avant la grève. Dieu seul sait quand nous retrouverons notre fine équipe ...

Les meurtres de la semaine sont survenus à coups de batte de base-ball. Mais comme on est dans Pushing Daisies et que c'est noël, la batte est imprimée du mot "Kindness". Et en effet, le mobile de la meurtrière avait sa raison d'être. Et au final, Madeline aura fait le bien en offrant son coeur au petit obsédé handicapé qui voulait qu'elle lui fasse une démonstration de lap-dance (et non de tap-dance, innocente !) Une jolie petite histoire dont un singe capucin aura le dernier mot.

Face à l'événement de l'épisode passé, à savoir Ned qui avoue à Chuck qu'il a tué son père, la réaction est forcément négative. Chuck part se réfugier chez Olive et fait la rencontre du monsieur étrange qui sait qu'elle est morte. Ou plutôt qui sent qu'elle est morte. Finalement, il ne voulait de mal à personne lui. Et il n'en fera pas. C'est presque décevant. Ned et Chuck finissent par se réconcilier sur la tombe de Charles Charles (Non, je n'ai pas bugué). Une belle scène à nouveau.


// Bilan // Noël façon Pushing Daisies c'est un ravissement. A nouveau, nous avons affaire à un épisode un peu plus déstructuré qui ne se résume pas à une enquête et deux-trois gaudrioles à coté. Encore un cliff' qui nous laisse coi et sur lequel nous allons resté quelques temps. Il y a une qualité de la série dont j'oublie souvent de parler: les dialogues ! Ils sont extrêment bien travaillés et particulièrement ceux entre Emerson et Ned (Diantre, Emerson a(vait) une fille ! Vivement la suite de l'histoire).


// Cadeau Bonux // Parce que c'est bientôt Noël, voici la bande-annonce du film Possession avec entre autres Sarah Michelle Gellar. Mais que fait ce cadeau bonux dans une review de PD me direz-vous ? Eh bien Lee Pace, l'interpréte de Ned, joue dans le film ! Et son rôle est totalement à l'opposé de celui de Ned. La preuve en images:


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lulla 626 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte