Magazine Côté Femmes

Tout pour la musique

Publié le 16 décembre 2007 par Cecile Berthelon @walinette

Une petite dernière avant d'écrire le mot fin et de remiser ce périple louisianais avec mes autres souvenirs de voyage.
Parce qu'on ne peut pas évoquer New Orleans sans penser à la musique et plus particulièrement au jazz. D'ailleurs c'est magique : des musiciens à tous les coins de rue. Je vous le dis, à NOLA c'est la fête de la musique tous les soirs.
Ceci étant dit il y a à boire et à manger, les bars de Bourbon Street étant plus affairés à vendre de la binouze et des "hand grenade*" qu'à proposer de la musique de qualité.

Deux endroit ceci dit à retenir :

- Préservation Hall : 8$ l'entrée, tous les soirs à 20h : 3 heures de concert en micro-comité. L'institution de New Orleans, le tout dans une "salle" sombre qui ne doit pas avoir changé depuis 80 ans. Nous avons assisté à un concert de cuivres, trombones, trompettes et cie, avec une énergie incroyable (je sais pas si vous avez en tête les jazz-bands noirs des dessins animés qui jouent en bougeant dans tous les sens, ben c'était ca..)

- Le chanteur-trompettiste SteamBoat Willie, en concert quasi tous les soirs dans la cour du Musical Legends Park au 311 Bourbon Street. Un vrai coup de coeur pour ce jazz typique de New Orleans des années 20. On lui a même acheté 2 CDs que le Zhom s'est fait dédicacé facon groupie, c'est dire. Je vous engage à aller découvrir ce style sur son site. Un vrai retour en arrière.

*  hand-grenade : cocktail de la mort qui tue, pas particulièrement bon mais aux effets éthyliques indiscutables et quasi-immédiats


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Cecile Berthelon 711 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine