Magazine Asie

Je facture, tu factures, ils l'achètent

Publié le 16 décembre 2007 par Nacene
Quelle ne fut pas ma surprise en sortant du boulot, quand je vois sur le bord de la route une dizaine d'hommes entrain de tendre des paquets de billets de 100 yuan aux automobilistes, faisant mine devant chaque voitures qui passent de lui donner l'argent. Ils sont tombés sur la tête!

Je m'approche, ils ne me donnent rien (dommage). Je ne comprends pas trop ce qu'ils font. Finalement je monte dans un taxi, la conductrice m'explique le schmimili ... le schmibilili... enfin vous avez compris.

Ils achètent des fapiao, autrement dit des factures. C'est pour leur blanchiment d'argent. Ils tendent l'argent aux automobilistes, et aux taxis en particulier, pour leurs acheter les factures que les clients n'ont pas prises (je comprends pourquoi je dois toujours insister pour avoir la mienne!).

Ca doit etre un peu risque pour les taxis non? Lui dis-je. Pourquoi prendre un tel risque de se voir interdire sa licence pour gagner un peu plus?

C'est sur le « un peu plus » que je me trompais, car ils achètent une facture... au double du prix qui est marqué dessus. Donc une course de 70 yuan, rapporte au final 240 yuan (70 + 2 x 70). effectivement, je comprends mieux pourquoi ils prennent ce risque, et je comprends mieux pourquoi au bout de la rue, il y a deux hommes avec des talkie-walkie, pour maîtriser un peu plus le risque, justement...


Ps: j'ai mis comme résultat deux cent quarante au lieu de deux cent dix pour voir qui parmi vous suit vraiment ;o)

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nacene 50 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte