Magazine Médias

Persons Unknown [1x 06]

Publié le 19 juillet 2010 par Lulla

54772233

The Truth // 1 69o ooo tlsp.

44030377

vlcsnap_284380

   La vérité ? C'est ce que le titre de cet épisode nous promettait. Nous téléspectateurs n'avons rien appris de nouveau. Les captifs, en revanche, savent désormais tous que Joe n'est pas tout blanc. Et pas de mauvais jeu de mots avec son état de santé et son teint livide. C'est un peu grâce à Erica, la nouvelle venue, qui n'a pas lâché le morceau et qui se montre particulièrement perspicace, dépassant du coup Moira dans le rôle de la fille aux intuitions infaillibles, que la vérité a éclaté. Mais c'est avant tout la faute de Joe lui-même qui n'a pas su tenir sa langue malgré les avertissements de son petit camarade qui travaille de l'autre-coté du village, dans les coulisses. Celui-ci nous confirme au passage que cette petite expérience est faite dans un but que l'on pourrait qualifier de pacifiste. Pour le "Greater Good" comme on dit en anglais ! Ca ne peut que donner envie d'en savoir plus car à ce stade de la série, on ne voit absolument pas en quoi ce qui arrive aux prisonniers peut avoir une utilité et une bonne utilité en plus. Tout ce qui s'est passé dans le village était prenant malgré les apparitions intempestives de cet abruti de Bill qui est décidément né pour faire chier le monde. Très agréable de voir qu'il n'a plus le dessus sur personne et que tout le monde le regarde avec pitié et amusement. On peut remercier Erica pour lui avoir cloué le bec copieusement. A part ça, Janet commence légèrement à me soûler. Elle n'a rien fait de particulier pour ça mais je sais pas, je crois que je ne l'aime pas beaucoup et ça ne s'explique pas.

   Pour la première fois depuis... le début de la série (?), l'enquête des journalistes était vraiment prenante et divertissante. On se croirait dans une autre série avec ces course-poursuites, ces infiltrations et ces explosions. C'est sans doute too much mais ça fonctionne bien. Je suis ravi d'apprendre, par ailleurs, qu'en Italie, tout le monde parle parfaitement l'anglais. D'ailleurs, quasiment personne ne parle l'italien. Niveau décors, on peut dire que c'est du bon boulot. Faire passer Mexico pour Rome, c'est un véritable tour de force ! Sinon, au final, on n'apprend rien de très important au cours de ce périple mais était-ce le but des scénaristes ? Clairement pas. Pas encore. Mark devient crédible et c'est déjà pas mal !   

vlcsnap_299651

// Bilan // Un épisode très divertissant et finalement assez différent des autres. Je préfère nettement quand on s'attarde sur le village plutôt que sur l'extérieur mais si ça reste aussi efficace que dans cet épisode, je prends volontiers ! Amis américains, merci de regarder la série. Que la diffusion aille jusqu'au bout ! Je commence à avoir très peur.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lulla 626 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog