Magazine Autres sports

Prédictions hâtives: qui gardera sa place en séries dans la NFC?

Publié le 19 juillet 2010 par Sixverges
Prédictions hâtives: qui gardera sa place en séries dans la NFC?Après avoir vidé la question dans l'AFC la semaine dernière, l'ami JR tourne maintenant son attention vers les équipes de la NFC qui ont fait les séries l’an passé pour voir si elles peuvent y retourner encore cette saison.
-COWBOYS de Dallas-
Étant l’hôte du Super Bowl pour la première fois de son histoire, on sait que la pression sera immense sur les épaules de America’s Team afin de non seulement se qualifier pour les séries, mais de remporter le gros match du 6 février 2011 à domicile, un exploit qui n’a jamais été accompli. Une commande difficile pour une équipe solide, mais chroniquement incapable de livrer quand ça compte. Tony Romo a finalement gagné un match de séries l’an passé, mais les sceptiques ont rapidement refait surface lorsque Dallas s’est fait laminer par les Vikings en demi-finale de conférence.
Principale raison de la varlope au Minnesota, la ligne offensive a perdu les services du très puni Flozell Adams, remplacé par le seul gars plus sanctionné que lui à sa position l’an dernier, Alex Barron arrivé de St Louis via transaction. Sans faire de gros changements de personnel, l’équipe pourrait cependant améliorer la protection de Romo en utilisant plus souvent une formation à 2 TE, plus adaptée à la protection d’un QB qui panique souvent lorsque pressé. L’ultra-rapide Felix Jones a reçu l’étiquette de RB # 1 cette année, mais Marion Barber et Taschard Choice verront quand même de l’action, ne serais-ce que parce que Jones devrait se blesser à la semaine #2. La défensive menée par l’excellent LB DeMarcus Ware demeure pleine de potentiel, mais son jeu inégal de la dernière saison devra être haussé d’un cran pour mener les Boys vers les plus hauts sommets.
Pause tabloïd pour conclure sur cette équipe surmédiatisée. La révélation de la dernière saison, le WR Miles Austin fréquenterait l’ex de Reggie Bush, Kim Kardashian. Dangereux ça. Après Jessica Simpson, est-ce qu’une autre jolie, mais nunuche madame pourrait scrapper la saison des Boys ? J’hésite vraiment, mais pour les besoins de la cause, on va les sortir des séries… Mais ne blâmez pas la belle Kim. On prédit qu’elle sera avec un autre joueur de la NFL avant même le bye week!!!
-EAGLES de Philadelphie-
Parlant de pression, l’ami Kevin Kolb pourrait en ressentir quelque peu lorsqu’il foulera le terrain du «Linc» cette saison. Les fans des Eagles, délicats et attentionnés comme on les connaît, ne seront probablement pas très patients avec leur nouveau leader en attaque, surtout que leur ancien souffre-douleur est demeuré dans la division. Lorsqu’appelé en relève à McNabb l’an dernier, Kolb a bien répondu lançant pour plus de 300 verges 2 fois, mais il n’affrontera pas toujours Kansas City. Outre le changement crucial au poste de quart-arrière, notons aussi le départ d’un autre aigle légendaire, le RB Bryon Westbrook qui était rendu au bout du rouleau. LeSean McCoy et l’ancien des Saints Mike Bell devraient pouvoir le remplacer adéquatement.
La défensive des Aigles, inconstante, trop souvent brûlée par le long jeu et qui s’est montrée fort généreuse dans ses deux affrontements face aux Cowboys pour conclure la saison 2009, a vu plusieurs joueurs se faire montrer la sortie. Quelques embauches (pas de gros noms), mais surtout 9 des 13 choix de repêchage investis de ce côté du ballon devront les remplacer. Dans une division sans faiblesses évidentes où toutes les équipes ont une des 10 cédules les plus compliquées à négocier, le sort des Eagles, comme celui de toutes les autres équipes de la division, risque de se décider dans les dernières semaines et sur des petits détails…. Avec tant de jeunes joueurs qui auront des rôles clés, DeSean Jackson risque de regretter ses paroles à l’effet que les Eagles n’ont rien perdu suite au départ de leur vétéran QB… On prédit qu’ils regarderont les séries bien assis sur leur divan.
-VIKINGS du Minnesota-
Reviendra, reviendra pas??? Nous voici encore au cœur de la saga estivale annuelle concernant le retour de Brett Favre. Autant on peut reprocher au Brett de retarder l’annonce de son retour pour manquer les parties les plus plates du camp d’entraînement, autant il faut réaliser que sans lui, les chances des Vikings d’atteindre le Super Bowl, voire même seulement de participer aux séries, sont très minimes. Such is the life of Tavaris Jackson, teneux de clipboard pour un grand-père!!! Et vlan pour l’égo!
Autrement, bien peu de choses ont changé au Minnesota. La défensive, pas aussi dominante qu’espéré l’an passé, est intacte. Les procédures judiciaires entreprises par la NFL contre les 2 p’tits Williams devraient traîner suffisamment longtemps encore pour qu’ils jouent la saison au complet. L’ancien des Jets et des Eagles, Lito Sheppard ajoutera de la profondeur à la tertiaire. La seule question restante est de savoir si le LB E.J. Henderson sera remis de sa blessure à temps pour la revanche dans le Bayou le 9 septembre prochain. Du côté de l’attaque, Chester Taylor (RB) est maintenant à Chicago. L’ancien Texan Ryan Moats ou le choix de repêchage Tony Gerhart seconderont maintenant Adrian Peterson dans le backfield du Minny. On peut analyser la situation sous tous les angles, mais ça revient toujours à la même chose: Brett Favre. Il reviendra, donc son équipe fera les séries.
Prédictions hâtives: qui gardera sa place en séries dans la NFC?
-PACKERS de Green Bay-
Les têtes fromagées ont connu une bonne saison 2009, même si les 2 défaites hyper-médiatisées contre les Vikings sont le souvenir que plusieurs garderont de la saison du Pack. Aaron Rodgers a prouvé sa valeur méritant pleinement sa première invitation au Pro Bowl, lançant le moins d’interceptions parmi les QB réguliers de la NFL malgré une O-Line poreuse qui l’a souvent forcé à «courir pour sa vie». Bryan Bulaga, premier choix au dernier repêchage est la seule addition majeure à cette ligne qui devra donc s’améliorer avec les éléments en place. Néanmoins, avec les Jennings, Driver et autres Ryan Grant, l’attaque devrait continuer à produire.
C’est moins évident du côté défensif. Le départ d’Aaron Kampman ne fera pas trop mal, car il ne cadrait plus dans le schéma défensif instauré par Dom Capers. A leur 2e année, on présume que les Packers assimilera mieux le 3-4, eux qui semblaient parfois mêlés sur le terrain l’an passé. Un nombre important de joueurs ont soigné d’importantes blessures durant l’entre-saison, mais seul le CB Al Harris devrait manquer à l’appel en septembre. Fidèles à leur habitude, les Jaunes et Verts n’on pas fait de vagues sur le marché des agents libres, mais avec la cédule la plus facile de la division et une année supplémentaire d’expérience ensemble, il y aura du football sur la Frozen Tundra du Lambeau Field en janvier.
-SAINTS de la Nouvelle-Orléans-
Les champions du Super Bowl ont de la chance puisqu’ils bénéficient d‘une des cédules les plus faciles de la NFL malgré leur titre. Spectaculaires en attaque, c’est surtout le guts de l’équipe de Sean Payton, magnifiquement illustré par ce botté court au Super Bowl, Talent qui a impressionné l’an dernier. Depuis, c’est le Mardi Gras tous les jours sur Bourbon Street, du moins ça l’était avant l’avènement des crevettes au pétrole dont tous se seraient bien passés. Drew Brees étant finalement plus populaire que Zachary Richard en Louisiane, la question est de savoir si lui et son équipe afficheront le même désir de vaincre à 201.
Chanceux, les Saints le sont aussi sur le plan du personnel, puisque la saison sans plafond salarial leur a permis de repousser d’un an certaines décisions difficiles, concernant Reggie Bush par exemple. Finalement, seuls Mike Bell (RB) et Scott Fujita (LB) ont quitté tandis que l’équipe a surpris un peu en libérant le DE Bobby McCray qui s’était illustré en séries en démolissant joyeusement Brett Favre et Kurt Warner. Globalement, les Saints qui ouvriront la saison le 9 septembre prochain seront bien semblables à ceux qui ont soulevé le trophée Vince Lombardi il y a plus de 5 mois, ce qui veut dire que l’attaque marquera encore beaucoup de points. L’inquiétude est plutôt du côté défensif, l’unité du coordonateur défensif Gregg Williams qui a produit des revirements à la pelle la saison dernière en transformant même 8 en touchés pourra-t-elle répéter ses exploits en 2010 ? On va quand même gager un vieux deux que les champions seront des prochaines séries éliminatoires.
-CARDINALS de l’Arizona-
Peu d’équipes ont subi des pertes aussi majeures que les finalistes du Super Bowl 2009 durant la saison morte. Leur QB a accroché ses crampons, un WR vedette a fait ses valises vers Baltimore tandis que 2 pièces importantes de leur défensive, le LB Karlos Dansby et le S Antrel Rolle ont préféré respectivement la plage de Miami et les néons de Times Square au désert de l’Arizona. Le plus facile à remplacer sera probablement Anquan Boldin, souvent blessé de toute façon. Steve Breaston et Early Doucet sont prêts à seconder l’extraordinaire Larry Fitzgerald; les options de passes demeurent nombreuses dans le désert. C’est lorsque vient le temps de trouver qui lancera les garnottes qu’on s’inquiète un peu. Ça fait 3 ans qu’on entend que c’est peut être l’année où Matt Leinart s’imposera. Et ça fait 3 ans que les peut être aboutissent sur le banc. En fait, au cours de cette période, le récipiendaire du trophée Heisman en 2004 n’a complété que 3 passes de TD contre 8 interceptions, un ratio encore pire que celui de JaMarcus Russell. Pour lui amener de la compétition, les Red Birds sont allés chercher un QB que les Browns ne jugeaient pas assez bon pour eux, soit Derek Anderson. Ouin. Tout ce qu’on souhaite, c’est que les RB Beanie Wells et Tim Hightower élèvent leur jeu d’une couple de crans. Sinon on va s’ennuyer du bon vieux Kurt en Arizona, je crois. Au moins, l’embauche du garde Alan Faneca va renforcir la ligne offensive…
Au niveau défensif, c’est au fort en gueule Joey Porter qu’incombera la tâche de remplacer Dansby. Fort d’une performance de zero tackle, zero sack, rien pantoute après avoir publiquement défié Tom Brady à Miami l’an dernier et d’une arrestation pour, entre autres, état d’ébriété dans un Taco Bell (?!?), l’ami Porter doit être mort de rire d’avoir pu arracher 17.5 millions de dollars sur 3 ans aux Cards… A défaut d’avoir encore du bon football dans le corps, Porter pourra dépenser judicieusement ces nouveaux fonds pour payer ses avocats et se taper tous les festins de burritos au poulet grillé ou de tacos volcano qu’il voudra!! Les 2 premiers choix de l’équipe au dernier repêchage, le DT Dan Williams et le LB Daryl Washington devraient fournir une meilleure contribution à une unité défensive de milieu de peloton qui devrait être beaucoup plus exposée, maintenant que l’attaque va ralentir. L’extrême nullité de la NFC Ouest pourrait permettre aux amateurs de football de Phoenix de voir du football des séries pour une 3e saison consécutive, un exploit que cette franchise qui a vu le jour en 1920 n’a jamais accompli, mais nous n’y croyons pas. L’Arizona ne sera plus là quand ça va compter…
Pour conclure, récapitulons les prévisions: Les divisions Est et Ouest de la NFC changeront de monarques, car ni les Cowboys, ni les Eagles et encore moins les Cards ne participeront aux séries. Saints, Packers et Vikings y seront toutefois. Nous regarderons demain les équipes qui ont raté les séries l'an dernier mais qui s'y faufileront en 2010.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sixverges 1945 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines