Magazine Télévision

Kevin (Dilemme) : "Je pense que Jean-Charles a été mis en avant"

Publié le 19 juillet 2010 par Ozap
Kévin, candidat de "Dilemme", en 2010 sur W9 Crédits : W9 - Abacapress - Gouhier-Guibbaud - Agrandir A près huit semaines de bons et loyaux services dans Dilemme, Kevin s'est incliné en finale face à Jean-Charles. Le candidat, qui a marqué l'aventure en rentrant nu dans le cube, revient avec simplicité et naturel sur son parcours et son évolution dans l'émission. Alors que certains de ses camarades ont du mal à digérer leur défaite, lui prend les choses avec réalisme et n'attend rien de l'après télé-réalité.
Ozap : Comment te sens-tu quelque jours après ta défaite ?
Kevin : Je me sens super bien. J'ai pu retrouver mes proches juste après et on a fait une grande fête, c'était génial. Mais je suis un peu fatigué.
Pas trop déçu de terminer deuxième ?
Évidemment que je suis déçu, parce que j'aurais pu me retrouver là en face de toi en ayant 100 000 euros sur mon compte. Mais j'ai quand même vécu une super aventure. Et comme c'est le public qui a choisi, je n'ai pas vraiment le choix, ça ne dépend pas de moi.
Que penses-tu de la victoire de Jean-Charles ?
Il la mérite. Je suis content que ce soit une personne comme ça qui ait gagné cette cagnotte, parce qu'il le mérite vraiment. C'est quelqu'un d'honnête et de super gentil.

« Le plus dur dans le cube, c'est de savoir cultiver l'ennui »

As-tu l'impression qu'il a été mis en avant par la production, surtout la dernière semaine ?
Objectivement, oui c'est sûr qu'il a été mis en avant. Les derniers jours sont super importants, c'est ce qui marque le plus les gens, et il a eu énormément de dilemmes. Il en a eu 6 et moi 1. Donc oui, je pense qu'il a été mis en avant.
Qu'est ce qui est le plus difficile à vivre dans le cube ?
Le plus dur dans le cube, c'est de savoir cultiver l'ennui. Parce qu'au final, il n'y a pas tant de choses à faire que ça. Il vous manque des choses, comme une guitare pour moi.

« Il y avait de la manipulation chez Marie »

Qui était le candidat le plus manipulateur de Dilemme ?
C'est marrant parce qu'au début, on croyait que j'étais manipulateur... Mais je pense qu'il y avait de la manipulation chez Marie. A plusieurs reprises, elle a manipulé Cindy, notamment pour voter contre moi.
Penses-tu que le G5 a pu aller trop loin ?
Non, je ne trouve pas. On a peut être dérapé pour l'anniversaire de Cindy où on a commencé à se jeter du gâteau à la figure, mais le reste du temps non. Et pour les nominations, il faut bien éliminer quelqu'un, ce n'est pas nous qui l'imposons.
Avec qui vas-tu garder contact ?
Avec Jérémy, Jason, Caroline et Anaïs bien sûr. Cindy et JC aussi j'espère. Et Florian éventuellement.

« Je ne vois même pas ce qui a pu être considéré comme trash »

As-tu trouvé certains dilemmes trop trash ?
Non, pas du tout. J'ai justement trouvé les dilemmes pas assez trash. Je ne vois même pas ce qui a pu être considéré comme trash.
Ophélie tenue en laisse, le purin...
Le purin ? Je ne vois pas en quoi, ça n'en était même pas... Je trouve ça un peu nul.
Il n'y a aucun dilemme que tu aurais refusé ?
Non, aucun.
Et ton meilleur souvenir de dilemme ?
Le meilleur, je ne sais pas, mais, quand j'ai refusé une place en finale, je n'ai pas hésité une seconde. En revanche, le pire est d'avoir refusé mon dernier dilemme, un ticket pour un voyage en apesanteur. Surtout qu'à la place, j'ai tiré une carte qui nous a fait perdre 5 000 euros.

« Je n'ai pas trop de problème avec la nudité »

Mais tu savais que tu avais de toute façon de grandes chances d'aller en finale..
Oui c'est sûr, mais je voulais y aller avec les quatre autres.
Et faire rentrer ta mère toute nue dans le cube, tu n'as pas regretté ?
Non, je n'ai absolument pas regretté. Ça m'a fait rire, je n'ai pas hésité une seule seconde quand j'ai vu ça. Ça m'a surpris parce que je ne m'attendais absolument pas à ce qu'il y ait un dilemme dans ce genre-là. Mais justement, c'est là ou j'ai trouvé le jeu vraiment drôle et novateur. Ma mère de toute façon... On l'a vu, je n'ai pas trop de problème avec la nudité et donc telle mère tel fils !
L'image de la télé-réalité ne te fait pas peur ?
Non. Je ne pense pas, parce qu'elle n'est que le reflet de ce que tu as été pendant cette télé-réalité. Et je n'en ai pas peur, parce que je n'avais pas une mauvaise image à l'intérieur. J'avais plus peur avant de rentrer parce qu'évidemment, il y en a plein qui m'ont déconseillé de la faire. Je ne sais pas si elle va être là et si elle va durer, mais honnêtement ça ne m'embête pas du tout. Il ne faut pas cracher sur ce qui t'a fait naître.

« Alicya m'a fait perdre mon sang froid »

Tu as quand même eu beaucoup de clashs pendant l'aventure...
Je ne les ai absolument pas cherché, donc je ne regrette rien. Avec Alicya peut-être, elle m'a fait perdre mon sang froid alors que je suis quelqu'un qui m'énerve vraiment difficilement. Et, pendant un moment, je m'en suis voulu à moi-même. Pas de ce que je lui avais fait, mais parce qu'elle m'avait fait perdre mon sang froid. Mais en dehors de ça, je n'ai aucun regret. Et je n'ai pas eu tant de clashs que ça.
Comment as tu été repéré pour participer à Dilemme ?
C'est un ami qui a été casté dans la rue et qui a pris le numéro de la casteuse. Après coup, ça l'intéressait moins et il m'a proposé.
Quels sont tes projets ?
Euh honnêtement je n'en ai aucun ! Je n'ai vraiment pas fait cette émission pour la notoriété. Je fais ça pour déconner, et ça a marché, je me suis éclaté. Moi, j'ai l'ambition de jouer la comédie, j'adore ça. Si ça peut être un tremplin, tant mieux. Mais l'important n'est pas que ça m'ouvre des portes, mais plutôt que ça ne m'en ferme pas.
Suivez l'actualité en direct avec Ozap sur

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ozap 10102 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine