Magazine Football

L’Inter va t-il regagner quelque chose ?

Publié le 19 juillet 2010 par Foothese

L’Inter va t-il regagner quelque chose ?

L’Inter est le champion d’Europe. L’Inter est le champion d’Italie. L’Inter jouera le championnat du monde des clubs. Mais qui a encore confiance en ces intéristes qui ont perdu leur guide avec le départ de José Mourinho ? Rafa Benitez est arrivé. Pour quel résultat dans les semaines à venir ? On ne sait pas mais on a déjà peur pour lui.

José Mourinho a ce talent de se mettre le monde entier à dos sauf ses joueurs. Dévoués, déterminés, en mission, les intéristes ont eu droit à tous les éloges l’an passé. L’hémoragie que l’on pouvait craindre avec le départ du Mou dans le club le plus riche du monde n’a pas eu lieu. Wesley Sneijder est là, Diego Milito et Maicon aussi. Alors pourquoi s’inquiéter ?

Premier élément : la forme de Sneijder. Le hollandais ne sera pas le dernier des mondialistes a accusé le coup physiquement. Très sollicité la saison passée, il a encore pesé de tout son poids avec sa sélection et n’a pas ménagé ses efforts. Parfois à la limite de la blessure, il ne devrait pas y couper cette fois. Sans lui, ou avec lui à 70%, l’Inter aura du mal à créer ce liant entre le milieu et l’attaque pour mettre sur orbite Milito ou Eto’o. Si Wes n’est pas au top, l’Inter n’a plus cette petite marge qui a fait la différence.

Comment va réagir Samuel Eto’o à l’arrivée de Benitez ? Le camerounais avait quitté le Barca aussi pour trouver en José un entraîneur plus star que lui. Avec le taiseux Rafa, ça va changer et il pourrait avoir des envies de changement de poste. Exilé à droite dans un système taillé pour Milito, Eto’o ne va peut-être pas accepter de partager les buts pendant longtemps. Benitez va d’ailleurs sans doute tenter de le remettre dans l’axe rapidement en soutien du Principe.

L’heure de la Roma

3ème inquiétude : la défense. En Ligue des champions, contre Chelsea et le Barca, les joueurs de l’Inter ont été admirables. Un engagement fantastique, une intelligence tactique folle. Comment reproduire ces efforts et cette rigueur sans Mourinho et en ayant déjà tout gagné ? C’est le défi immense qui s’avance vers Benitez qui reste sur 5 saisons blanches en Angleterre.

L’effectif est encore là et les merveilleux Julio Cesar, Cambiasso, Lucio, Zanetti, Maicon et Milito seront sans doute présents. Seul Douglas Maicon pourrait rejoindre le Real mais l’Inter semble déjà à bout de souffle. En Europe, le train de la chance (pénalties contre Chelsea et Barcelone) ne repassera pas tous les ans. En Italie, la Juventus reconstruit et la Roma même avec un Totti toujours plus vieux semble un adversaire capable de reprendre le titre acquis de haute lutte par l’Inter lors de la dernière journée l’an passé.

L’Inter champion d’Europe ? Certainement pas. L’Inter champion d’Italie ? Même pas certain. Rafael Benitez a accepté un challenge impossible en succédant à Mourinho. Chelsea qui avait perdu le portugais en 2007 vient tout juste de s’en remettre.

Abédi Poulet


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Foothese 1280 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines