Magazine Sport

Tour de France : Un Tour de cochon

Publié le 19 juillet 2010 par Levestiaire @levestiaire_net

Devant le nombre de questions posées sur equipe.vestiaire@yahoo.fr, notre consultant Thierry Bisounours qui a dit aujourd’hui un peu plus d’idioties que d’habitude a accepté de continuer à vous faire croire que le cyclisme est un sport.

triche

Quel bilan peut tirer Schleck de sa journée ?

Que même si c’est un grand stratège, il peut jouir de malchance comme on dit dans le jargon.

On dit vraiment ça ? Mais s’il attaquait un peu plus souvent au lieu de rouler n’importe comment, peut-être que ça lui permettrait de se mettre à l’abri de telles déconvenues ?

Que voulez-vous dire ?

Ben un jour, il suce la roue et Fignon dit que c’est bien, aujourd’hui il attaque et Fignon dit que c’est bien. Pourtant je ne vois pas de grande différence au classement général entre hier matin et ce matin.

Ah oui pas con. Donc : ou bien hier il a été nul, ou bien c’est aujourd’hui. C’est ça ?

Oui, et apparemment c’est donc hier que Fignon disait des conneries…

Et moi c’est tous les jours c’est ça ?

Ben il faut dire que vous avez atteint des sommets quand dans les derniers kilomètres vous êtes devenu promoteur de la Bbox et de Jean-René Bernaudeau. Je suis sûr que vous êtes même pas payé par Bouygues.

En effet.

En revanche vous aviez raison de soulever la polémique sur l’attaque de Contador au moment de l’incident Schleck. Pourtant quand Fignon vous a dit de la fermer vous avez retourné votre veste à une vitesse impressionnante.

Aussi vite que le retour de Schleck ? Je plaisante. Mais surtout j’ai l’impression que vous me confondez avec Thierry Adam.

Parce que c’est pas Bilou votre patron ?

Le patron, c’est Contador.

Malgré son sens moral très contestable ?

Vous parlez sans doute du dopage généralisé, mais ce n’est pas aussi simple. Et puis vous savez, comme dit Jean-Momo mon réal :  »Tout le monde ne peut pas être aussi gentleman que Lance Armstrong. » Je me demande si gentleman ça veut vraiment dire pourri jusqu’à la moelle. Je me demande.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Levestiaire 1939 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine