Magazine Société

L'affaire Bettencourt, les ministres du gouvernement... et les coups de piston!

Publié le 19 juillet 2010 par Philippejandrok

5e57cbc084e810ca18a75cd7d21223c3.jpgEst-il coupable d’avoir fait pistonner son épouse en échange de quelques oublis ?

Peut-être, mais tout le monde le fait, au cinéma, à la TV, en politique, dans tous les domaines, la plus grande majorité de ceux qui ont une situation la doivent au coup de piston, d’une père, d’un oncle, d’un cousin… Mon propre cousin par exemple qui n’avait jamais vraiment réussi sa vie, pas de diplômes, une faillite, rien de bien gratifiant, a, grâce à un ami à lui obtenu une excellente situation, sans celui-ci, il serait encore à espérer s’en sortir.

Marie Drucker aurait-elle réussi si elle n’avait pas été la fille de Jean et la nièce de Michel ? J’ai entendu dernièrement qu’une jeune journaliste du nom de Mamère travaillait à la radio, est-ce également un hasard, en politique, Jean Sarkozy et j’en passe et des meilleurs… Dans ce pays il ne faut pas être Français pour réussir, il faut avoir du piston et connaître la bonne personne.

E. Woerth est-il parfaitement innocent, blanc comme l’agneau qui vient de naître ?

À quoi bon connaître la vérité, le doute est là, on la voit poindre par déduction mais les politiques n’aiment pas ça. Ils se fâchent, s’insurgent, crient au ridicule, au n’importe quoi et oui, que faire, que dire d’autre ? Ils ont une réputation à tenir. Je me souviens d’un ami qui détestait les baveux en me disant :

- La racaille en costume… Il faut avouer que certains avocats lui en avaient fait voir de toutes les couleurs en matière de malversations diverses.

Pour nos actuels gouvernants, reconnaître les faits dans l'affaire Bettencourt serait accepter le « tous pourris » en politique, ils ne peuvent tout de même pas scier la branche sur laquelle ils sont assis, mais cela vaut également pour la Gauche, car la famille Bettencourt semble avoir arrosée tout, je dis bien tout le monde politique, de Gauche comme de Droite, chacun avait droit à sa petite enveloppe, à ses étrennes, alors pourquoi s’en étonner ?

Faire de la politique coûte de l’argent, et les financiers ne le font pas gratuitement, ils investissent et entendent bien récupérer leur mise d’une manière ou d’une autre, mais le plus choquant ce sont les tractations derrière le dos des citoyens votants qui sont systématiquement pris pour des imbéciles.

La démocratie vise à mettre au pouvoir des représentants du peuple pour défendre leurs droits et intérêts, mais les élus les représentent de moins en moins au profit des grandes fortunes plus que du peuple.

Mais soyons lucides, même si les pauvres sont majoritaires en France, ils travaillent pour enrichir les mêmes grandes familles dans notre pays.

Or ces petits scandales ne servent qu’à une seule chose, à lever le voile qui obscurci le visage de la majorité des citoyens de notre douce France.

Peut-être arrivons-nous à un ras-le-bol général qui fait que les citoyens souhaitent une autre politique avec d’autres représentants : Vox Populi, la voix du peuple et de ses représentants, car nous avons beau regarder nos politiques et sincèrement, ils ne nous ressemblent pas, bien au contraire, ils sont décalés, défendent d’autres valeurs, celles de l’argent et des privilèges ce qui est contraire à la constitution qui nous vient de la Révolution Française. Dernièrement, une réflexion indiquée à une Ministre lui signalant que de nombreux français ne mangeaient pas leur faim au quotidien, sa réponse fut radicale :

- Ils ont faim, ils n'ont qu'à manger de l'herbe! Réponse qui n'est pas sans nous rappeler celle d'une certaine Marie-Antoinette qui  termina sous le couperet de la guillontine, ce que je ne souhaite certainement pas à cette Ministre du gouvernement actuel.

Les voilà donc qui défendent des partis ? Des partis ? Mais les partis ne sont pas les citoyens, mais une portion d’entre eux.

Lorsque je pense à la visite de M. Obama à Strasbourg, les seuls citoyens autorisés, conviés à le voir Place du Château étaient tous inscrits à l’UMP, est-ce la démocratie ?

Il y a d’un côté, les bons Français UMP et de l’autre, les mauvais Français qui appartiennent à d’autres partis ou pire, à aucun. La France est gouvernée par un parti pour ses coreligionnaires, mais pas pour les autres, nous ne vivons donc pas dans une démocratie, mais dans un semblant de démocratie où les Ministres de la République sont soupçonnés d’avoir accepté des enveloppes sous la table de la part de familles riches pour aider la campagne présidentielle de Monsieur Sarkozy, et en échange de quoi ?

Que nous importe cela ne concerne pas le petit peuple, il est mis à l’écart pour son bien, et pour cause… Mais la vérité rattrape la mauvaise foi et les secrets pas si bien gardés que ça.

La manière de gouverner va peut-être bientôt changer à cause de ces affaires et du marasme dans lequel le peuple tout entier est plongé malgré lui.

Lorsque l’économie se porte bien, les gens ont tendance à pardonner ce type d’erreur et d’abus, mis en tant de crise, personne ne pardonne plus rien.

Allez, nous vivions une époque formidable.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Philippejandrok 11422 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine