Magazine Société

Pas si libre que ça Bassorah

Publié le 16 décembre 2007 par Anom Yme
Retour sur la passation de pouvoir des britanniques au gouvernement irakien dans la province de Bassorah (Basra) en mettant en lumière les enjeux auquels va devoir faire face cette ville qui détient les plus fortes réserves de pétrole du pays; mais aussi sur le rôle passé et futur des soldats en place.

   Pas si libre que ça Bassorah


   Depuis 2003 que les Britanniques sont en Irak. Et maintenant ils s'en vont. Enfin ils s'en vont, tout reste relatif : le nombre de soldats actuellement sur place (5000 d'après le gouvernement) va être réduit de moitié d'ici six mois. Et ce…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Anom Yme 37 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine