Magazine High tech

Amazon : l’ebook détrône le livre papier

Par Ebouquin

Amazon : l’ebook détrône le livre papier
Contrairement à ce qui a été dit par de nombreux analystes, il semblerait que les ventes du Kindle n’aient pas souffert de l’arrivée de l’iPad. En effet, d’après le communiqué de presse publié par Amazon dans la nuit, elles n’ont jamais été aussi élevées ! L’élément déclencheur a été la baisse de prix du Kindle, comme l’a indiqué Jeff Bezos, fondateur et CEO d’Amazon. “Nous avons franchi une nouvelle étape avec le nouveau prix du Kindle, la croissance des ventes a triplé depuis que le prix est passé de 259$ à 189$.” Enfin, il a annoncé une nouvelle qui risque de faire date dans l’histoire de l’édition électronique. “De plus, même si nos ventes de livres papiers continuent de croître, celles au format Kindle ont dépassé le livre papier. Les clients d’Amazon.com achètent désormais plus de livres au format Kindle que de livres papiers. C’est un résultat étonnant quand l’on considère que nous vendons des livres papiers depuis 15 ans, et des ebooks Kindle depuis 33 mois.”.

Fort d’un catalogue de plus de 510 000 titres payants, dont 106 New York Times Best Sellers (sur un total de 110), 1.8 millions d’ouvrages libres de droits, d’un reader de référence à 189$ et un écosystème complet, Amazon dispose de tous les ingrédients pour connaître le succès. Dans son communiqué de presse, Amazon nous donne quelques chiffres clés autour de son service.

Ces trois derniers mois, pour 100 livres papiers (hardcover books, donc les livres de poche sont exclus de ces données) vendus sur Amazon.com, 143 ebooks au format Kindle sont vendus. Ce chiffre s’est accentué ce dernier mois car ce sont désormais 180 ebooks qui sont vendus pour 100 livres papiers. Amazon a eu l’intelligence de ne pas inclure les ventes et les téléchargements de livres libres de droits. S’ils avaient été inclus, l’écart entre les ventes papiers et numériques aurait été encore plus important… En tout cas, un tel succès va de pair avec celui du Kindle, dont les ventes dans la première moitié de l’année 2010 ont été trois fois plus importantes que sur la même période en 2009.

De plus, Amazon fait mieux que le reste de l’industrie. Alors que l’Association des Editeurs américains tablait sur une croissance de 163% sur le dernier mois et 207% sur un an, le firme de Seattle dépasse ces différents taux de croissance. Il y a quelques jours, nous vous annoncions que James Patterson avait vendu plus d’un million d’ebooks, et il s’avère que 867 881 exemplaires ont été vendus sur Amazon. Enfin, cinq auteurs (Charlaine Harris, Stieg Larsson, Stephenie Meyer, James Patterson, et Nora Roberts) ont vendus plus de 500 000 ebooks grâce au Kindle Store.

L’ensemble de ces chiffres montrent bien le changement qui est en train de s’opérer. On ne peut plus considérer l’édition numérique comme un marché de niche (sauf en France, pour quelques mois encore…). Avec les chiffres de croissances annoncés et plusieurs auteurs qui trouvent un modèle économique viable en numérique, la lecture numérique a de beaux jours devant elle et Amazon conserve encore sa place de leader.

MAJ : A lire l’analyse de Hubert Guillaud sur LaFeuille qui décrypte le communiqué de presse d’Amazon.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ebouquin 10420 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines