Magazine Autres sports

Le beu du bas st-françois

Publié le 01 juin 2010 par Espritbottine @espritbottine
*Le Minotaure est, dans la mythologie grecque, un monstre fabuleux possédant le corps d'un homme et la tête d'un taureau ou mi-homme et mi-taureau*
À ce qu'on raconte, il y avait dans le rang bas st-françois un lanceur de fastball fort comme un boeuf. On dit de cette bête qu'elle est mi-homme et mi-beu, qu'elle a sévie pendant des années au abord du parc des Tisserands. Presque pareil que le Minotaure, les deux cherchaient des victimes sur leurs terrains respectifs. Un sur la terre de zeus en grèce et l'autre à laval l'ancienne île jésus! Un fonçait à la vue du rouge et l'autre lancait rouge de colère.
Personellement, je ne l'ai jamais vue lancer mais aujourdh'ui grâce aux dires des anciens, je peux vous rancontez une parcelle de son histoire. Une légende à la limite du mythe.
Il avait les jambes bien enraciné dans le sol à chaque fois qu'il lançait. Le beu du bas st-françois avait beaucoup de coffre, un coffre gargantuesque, Une respiration saccadée sortant directement du fameux coffre bombé comme un armure de viking. De la boucane sortant de ses narines, un regard à vous figez sur place et avec un seul lancé, il pouvait vous sortir de vos ''short''.
On raconte qu'il était plus qu'intimidant sur la butte, le genre de gars qui fait peur même en mangant un hot-dog!
Si par ''erreur'', il frappait un adversaire avec l'une de ses fameuses rapides, il descandait de la butte l-e-n-t-e-m-e-n-t, regardait sa victime avec dédain, ramassait la balle se retournait d'un coup sec et remontait l-e-n-t-e-m-e-n-t vers sa butte. Un jour ou l'autre, il trouvait sa victime. La game est lente mais le beu est patient!
Encore aujourdh'ui, pas plus tard que la semaine passé dans les estrades de st-victor on parlaient du beu du bas st-françois. Les gars parlaient de sa prestance au monticule, son aplomb, son charisme et sa force digne d'un minotaure!
Comme le minautore dans son labyrinthe, le beu s'est chercher longtemps mais on dit qu'aujourdh'ui il vit sur la rive-sud, qu'il ne lance plus, qu'il est en amour et qu'il réalise à chaque jour son rêve de petit gars de 8ans! Au lieu de manger de la terre sur les terrains de balle, le beu du bas st-françois mange de l'Asphalte à longeur de semaine. On raconte même qu'il a traversé l'amérique et le canada coast to coast!
Certain soir au abord du parc des Tisserands en plein coeur de l'été quand le jour est presque tombé, on a qu'à fermer les yeux et laisser la magie s'installer, ainsi on peut l'entendre piétiner sur sa butte et on peut même entendre les balles du beu du bas st-francois siffler au loin telle un train!
Le beu du bas st-françois
Salut Valent!

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Espritbottine 13 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines