Magazine

#15 - Les Madeleines de Mr Dubuc: Cat Stevens

Publié le 20 juillet 2010 par Antoine Dubuquoy

Marc B va encore pouvoir me traiter de vieux baba. Cat Stevens, avant sa découverte de l'islam. Dans son trip sexe, drogue et folk. Pas rock'n'roll, n'exagérons pas. Et n'offensons pas les mânes d'Elvis Presley, Jerry Lee Lewis et Keith Moon. Le rock'n'roll, c'est l'attitude. Cat Stevens n'a ni épousé sa cousine mineure, ni plongé sa Rolls dans une piscine ni détruit de chambres d'hôtel. Peace, man. Cat Stevens, c'était plutôt l'ambiance shilom, patchouli et fleurs dans les cheveux. N'empêche que réécouter Father and Son fait dresser les poils sur l'épiderme. Un peu comme quand après la rivière Stewball est tombé, quand le vétérinaire d'un seul coup l'acheva, etc, etc.

Enjoy!


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Antoine Dubuquoy 2892 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog