Magazine Europe

Légende messine: le Graoully

Par Dweia

graoully_1Comme j'en parlais dans mon article sur les fontaines dansantes, on a à Metz notre animal mythique à nous! Le Graoully, un dragon qui terrorisait les messins vers le III° siècle, et Saint Clément l'aurait pourfendu et sauver ainsi notre si belle ville.
Cette légende est une allégorie du christianisme terrassant le paganisme, il y a d'ailleurs plusieurs versions.

La 1° qui date de la fin du X° siècle raconte que St Clément (1° évèque de la ville) est envoyé par St Pierre pour évangéliser les messins. Mais des serpents installés dans l'amphithéâtre empoisonnent l'air de leur souffle venimeux et interdisent ainsi l'accès à la ville. Après avoir dit la messe et communié, saint Clément se rend à l'amphithéâtre, soumet les serpents d'un signe de croix, puis il lie le plus grand de son étole et le conduit au bord de la Seille. Là, il lui ordonne de quitter les terres habitées avec les siens. Depuis ce jour il n'y a plus aucune bête nuisible dans l'amphithéâtre.

La légende subit une évolution entre le XI° et le XVI°, et devient celle la plus connue de nos jours: le « plus grand des serpents » devient un dragon buveur de sang envoyé par Dieu pour punir les Messins de leurs débauches. Saint Clément, envoyé pour délivrer Metz du monstre, le noie purement et simplement dans la Seille.
C'est vrai qu'on est pas mal débauchés  à Metz! ^^

Et maintenant il pendouille rue Taison mais n'a plus rien d'effrayant et est représenté souvent pour symboliser la ville.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Dweia 876 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte