Magazine High tech

Paris Match : 47 600 téléchargements pour la version iPad

Par Ebouquin

Paris Match : 47 600 téléchargements pour la version iPad


Lors de la dernière réunion du CFPJ, Emmanuel Vacher, directeur marketing de Lagardère Active, a présenté en détail le travail de son groupe pour adapter leurs titres en numérique. L’iPad présente une opportunité sans précédent pour commercialiser une version magazine numérique. Ce média permet en effet de prolonger la marque en ligne et d’aller cherche un nouveau lectorat, avec un pouvoir d’achat élevé. Au total, le groupe Lagardère Active dispose de 18 applications pour mobile en 2010 et de deux applications pour iPad, parmi les plus téléchargées sur l’App Store, Paris Match et ELLE à table.

Paris Match : 47 600 téléchargements pour la version iPad

Les équipes de Lagardère ont travaillé leurs versions numériques dans le détail, en proposant une maquette adaptée à l’écran de la tablette d’Apple, en abandonnant la mise en page papier (même si l’on en reprend les codes), et en l’enrichissant de contenus multimédias. Paris Match est l’une des premières applications magazines disponible sur l’iPad et Lagardère a mené cette expérience avec beaucoup d’intelligence. Il est important de souligner que l’application a grandement évoluée depuis trois mois, au gré des retours de ses utilisateurs, pour adopter un modèle payant depuis quelques semaines. Au 5 juillet 2010, 47 600 application Paris Match pour iPad avaient été téléchargées, tandis que ELLE à table atteignait les 13 900 unités.

Cependant, le chiffre qui aura été le plus sujet à débat lors cette conférence du CFPJ est le taux de conversion de utilisateurs achetant la version payante de Paris Match. Environ 10% des visiteurs uniques auraient acheté Paris Match. Un chiffre à prendre avec des pincettes même s’il semble avoir réjoui les équipes de Lagardère. On est encore loin des 90 000 exemplaires de Wired vendus en moins d’un mois mais les éditeurs français commencent à avoir des retours d’expériences suffisamment intéressants pour continuer à développer leurs services.

Du côté des éditeurs américains, le mouvement s’accélère. C’est le cas notamment de Hearst qui a lancé récemment Popular Mechanics (vendu à 10 000 exemplaires, 1,99$ l’unité, en seulement une semaine) et de Condé Nast dont le premier numéro de Glamour pour iPad est attendu en septembre. Et comme il l’est rapporté sur MacGénération, cette application devrait être “la plus grosse sortie en 20 ans” d’après William Wackermann, directeur de la publication.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ebouquin 10420 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines