Magazine Culture

Et pour la déontologie on repassera !

Publié le 17 décembre 2007 par Jotbou
Réflexionhonte_du_journalisme.jpg

a presse de manière générale se divise en deux grandes catégories. D’un côté celle journalistique, qui se donne pour mission d’informer sur l’état du monde et nous permettre de l’interpréter et de l’autre, une ” presse” ordurière, qui romance le vide. Difficile de se tromper entre les deux, et pourtant des dérapages existent.

L’écartade a bien évidemment eu lieu dans le mauvais sens et ce ne sont pas ces choses en papier qui se sont mises à produire quelque chose d’intelligible mais bien un quotidien national qui a allègrement plongé dans la facilité d’une information de pacotille.

Et ce, depuis ce matin avec la une du journal “Le Parisien / Aujourd’hui en France” * qui ne s’est pas senti gêner de mettre une photo dite volée de deux personnages publics. Et une fois de plus, on se questionne sur ce qui est censé faire l’information et si cela est il déterminant dans la marche du monde. Car mettre une information en une, indique clairement qu’elle prédomine dans la hiérarchisation des faits du jour.

De la part d’un quotidien, cela engendre une autre réflexion, dans le sens où les médias de manière générale façonnent l’opinion public en l’informant. Et si l’on poursuit cette réflexion, mettre en lumière un non évènement comme celui-ci, c’est déconnecter les lecteurs / citoyens de la compréhension de leur quotidienneté pour mettre le cap dans un registre de la rêverie, du fantasme etc.

Par ailleurs, dans un registre plus déontologique, ce qui est indiqué en une est du registre de la sphère privée, et hormis si l’intérêt général est mis en jeux, cette information est proprement scandaleuse de la part du journal et doit être logiquement sanctionnée. De plus, tout ceci n’est qu’une rumeur, donc ce journal se paie le luxe de mettre en avant quelque chose de non enquêté qui prête d’avantage à ragots qu’à autre chose. C’est affligeant de voir comment un journal se décridibilise de la sorte sous couvert d’un scoop.

Je vais également me faire l’avocat du diable en soumettant l’hypothèse d’un coup organisé par les deux protagonistes. Même si tel est le cas, cela est censé faire les gorges chaudes des immondices précédemment citées (même si la presse généraliste s’en fait échos par la suite). Mais à ce qu’un quotidien d’actualité reprenne “l’information” de première main témoigne d’un sensationnalisme à tendance aggravante dans la confiance accordée par les citoyens aux ensembles médiatiques.

* : je précise que cette photo provient du site Imédias, mais qu’elle a en partie était flouttée par mes soins.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jotbou 238 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte