Magazine Politique

Blogs, Politique et Presse : Pas beaucoup de com’s, ces jours ci, mais les stat‘s explosent !

Publié le 17 décembre 2007 par Jean Noël Delorme
La prudence semble être de mise ces jours-ci dans les commentaires de ce blog, un peu comme si tout semblait figé et qu’internautes amis et contradicteurs se tiennent dans une prudente et superstitieuse réserve, dans l’attente du résultat des consultations entre JP Brenas, Anne Courtillé, Gilles Jean Portejoie et Michel Fanget.

En réalité on cause beaucoup. Pas plus tard qu’hier, de nombreux amis m’ont demandé des nouvelles de la situation politique à Clermont-Ferrand. De Thiers à Brioude, en passant par Le Mont Dore, Aubusson ou Chateldon ; tous étaient bien au courant de ce qui est en train de se passer ici … aussi bien que vous et moi !

 « Vous faites fort ! Chapeau !»

 Ces discussions qui, les fois précédentes, étaient teintées d’amusement et d’amicale sollicitude, un peu comme quand on demande des nouvelles de la famille, en pensant à autre chose, ont eu hier une toute autre tonalité ! On y sentait beaucoup de sympathie et de curiosité. Un vieil ami, socialo pur et dur, m’a même dit « j’en ai marre des embrouilles et des promesses. Si vous arrivez à faire votre liste d’ouverture, promis je vous donnerai un coup de main et je voterai pour vous… » Je n’ajoute ni ne retranche un mot à ses propos, Juré, craché…

 La réalité et la signification de ces interrogations c’est que tout le monde observe ce qui est en train de se passer à Clermont-Ferrand à la loupe. La fameuse rencontre « républicaine » de lundi dernier, relayée par la presse a attiré l’attention bien au-delà des limites de la capitale auvergnate. Tous ces observateurs se jettent sur les blogs, avides de nouvelles fraîches sur le challenge, inconcevable hier, qui est en train de se jouer aujourd’hui…

 La preuve ? La fréquentation de ce blog qui est en train d’exploser ! Jusqu’à présent lorsque j’avais 6 ou 8 visiteurs en même temps, j’étais enchanté ; Samedi pendant le match de rugby au cours duquel notre ASM a fait une superbe seconde mi-temps, j’ai fait une capture. Écran qui affichait 188 visiteurs simultanés... Quelques minutes plus tard, c’était monté à 35O …

 Je présume qu’il en est de même pour les autres blogs clermontois qui traitent de politique et cela signifie aussi que, contrairement aux affirmations péremptoires sur le désamour des citoyens pour la chose publique, lorsqu’il se crée un évènement important, beaucoup cherchent, d’eux même, des informations.

 Internet est donc devenu le complément incontournable de la presse professionnelle et sera certainement en 2008 un outil majeur et décisif du choix des électeurs.

 Complément de la presse professionnelle ? Les blogs sont en train de devenir plus que cela car ils sont une source d’information pour la dite presse et parfois même l’élément décisif dans la prise de décision de traiter un sujet..

Souvenez-vous, il y a quelque mois, lorsque Mohamed Hamdou avait symboliquement déchiré en direct, sous vos yeux, sa carte de militant du PS, j’avais prévenu la presse que quelque chose allait se passer ce soir là ; elle était au rendez vous, hormis FR3, mais n’en avait pas grand état le lendemain. J’avais demandé à un ami de faire un enregistrement vidéo de l’évènement et dès la mise en ligne du podcast, ici et sur Cyberbougnat, l’intérêt de la presse a changé et elle largement relayé et commenté la démission du militant PS, jusqu’à FR3 qui est venue tourner et traiter le sujet aux « Vergnes ».

 Certains me parlerons de manipulation, mais je leur répondrais que ne se fait aujourd’hui manipuler que qui le veut bien et que nos journalistes professionnels sont trop sourcilleux sur l’indépendance de leur ligne éditoriale pour les soupçonner de complaisance naïve.

Non, mais ils ont parfois besoin de la notoriété, de la preuve de la pertinence dans l’actualité d’un sujet, pour pouvoir le défendre et l’imposer en comité de rédaction.

 C’est en ce sens que, nous blogueurs, pouvons être, pour les journalistes de métier, l’élément décisif dans la prise de décision de traiter un sujet et donc de faire ainsi connaître au plus grand nombre nos actions et nos idées.

 Bien sur il faudra faire le tri dans notre propre auberge. Vont voir le jour des générations de blogueurs fous, sectaires, imprécateurs, comme il en existe déjà beaucoup, mais ils s’éliminent d’eux même car la règle de survie dans la communauté d’internet est le respect et l’écoute des autres, avec la pertinence des articles... et on en revient aux statistiques qui sont le baromètre implacable de la vie d’un blog.

 

 

 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jean Noël Delorme 381 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines