Magazine Autres sports

Faubel termine en apothéose et file à l'anglaise

Publié le 17 décembre 2007 par Bernard Suzat
Boxe franรงaise
Le Brondillant est devenu champion du monde à l'issue de son dernier combat Faubel file à l'anglaise !
Il est comme ça, Laurent Faubel. A la manière d'un Ricky Hatton en boxe anglaise, il avance toujours, en bulldozer. Mais, alors que le courageux anglais avait durement subi la loi de Floyd Mayweather, pour le titre mondial WBC des welters dimanche dernier, Faubel n'a pas mis plus d'un round et demi pour envoyer son adversaire dans la quatrième dimension samedi.
A l'attaque d'entrée, il s'est acharné à « casser » les jambes de Riley Rose grâce à de multiples coups de pied pour l'achever par un fouetté au visage limpide. Ébranlé, Rose était compté mais reprenait le combat pour cinq secondes. Le temps suffisant pour que Faubel lui assène une droite monstrueuse. KO debout, le Mauricien partait en arrière, titubant. Et l'arbitre s'interposait. Faubel, plein d'humilité, se rendait partager cette ultime joie avec ses potes dans le vestiaire. « On ne peut pas rêver mieux pour un dernier combat. Je l'ai gagné en rentrant dedans, et en utilisant l'ascendant psychologique que j'avais sur lui puisque je l'avais déjà battu.
J'ai cherché l'épreuve de force pour le déstabiliser, et je l'ai beaucoup travaillé en bas. Il s'est mis à anticiper ces coups, et il a baissé sa garde en haut. Je n'ai pas attendu pour en profiter ».
Champion du monde pour son dernier combat, il peut maintenant se tourner vers une reconversion qui ne l'éloigne pas beaucoup des rings. Faubel file à l'anglaise. Il entame en effet une carrière pro dans le noble art.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bernard Suzat 21 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines