Magazine Finances

Pour quelques milliards de trop... ou le paradoxe budgétaire américain

Publié le 23 juillet 2010 par Cabinetal

billets.jpgC'est le Figaro qui relève cette erreur dans ses pages économiques de ce 23 juillet.

Le gouvernement fédéral américain aurait dépensé 110 milliards de dollars en versements indus de prestations sociales à des personnes décédées et à des criminels emprisonnés ou en fuite mais aussi en remboursant des frais médicaux qui n'avaient pas lieu de l'être ou en surpayant des entreprises privées au service de l'Etat.

Dramatique constat pour l'administration Obama au moment où les Américains se révoltent contre l'explosion de la dette et à l'approche des élections législatives de mi-mandat.

Ce n'est pas le pire. Cette augmentation des dépenses fédérales a poussé Barack Obama à promulguer une bien curieuse loi. Visant à limiter les "paiement erronés de 50 Milliards de dollars avant 2012", le texte oblige les agences fédérales à dépenser 1 million de dollars pour auditer leurs dépenses suspectes et mener les efforts nécessaires pour récupérer cet argent. 1 million de dollars par agence. Ne suffirait-il pas parfois d'améliorer tout simplement la communication entre les services, de recouper des informations et d'éplucher les comptes de la nation.

La LOLF en France n’était-elle pas destinée un peu à cela ? Monsieur le président Obama, la LOLF, c'est tendance et cela pourrait aider les dirigeants américains à mieux maîtriser l’usage fait des deniers publics.

Bon d'accord, l'hexagone n'a pas vraiment de leçons à donner en matière de dette et de déficit mais bon, là, quand même, il a fait fort l'Oncle Sam !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Cabinetal 75 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines