Magazine Marketing & Publicité

Duracell, dure VRAIMENT plus longtemps

Publié le 17 décembre 2007 par Laurent Matignon
A force de se concentrer sur cette note aiguë sans modulation qui ne commençait jamais et qui ne finissait jamais, Simon crut effectivement à deux ou trois reprises l'avoir oubliée pendant quelques secondes, au milieu de la nuit, ou au petit matin, pour vite se rendre compte qu'il s'était plutôt endormi d'épuisement ou que son attention, il ne pouvait quand même pas se concentrer sur une seule chose pendant deux jours complets, avait été attirée ailleurs. Alors le son revenait, plus strident encore, et il avait beau se cacher la tête sous l'oreiller ou chanter à pleine voix ou mettre le son de la télévision le plus fort possible, le sifflement de bouilloire ne le quittait plus.

Michel Tremblay, L'homme qui entendait siffler une bouilloire

Pub Duracell 1982
envoyé par Exterminator1974

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Laurent Matignon 148 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte