Magazine Voyages

Marché des oiseaux et marché des antiquités

Publié le 26 juillet 2010 par Helios99

Les animaux de compagnie ont toujours été très appréciés en Chine, mais plutôt que des caniches ou des lapins nains à poil court des Galápagos, la préférence de beaucoup de Chinois s’est longtemps portée sur les oiseaux et les poissons. Il est donc normal qu’il y ait un, voire plusieurs marchés des animaux dans toutes les grandes villes. L’un de ceux à Shanghai est à la station de métro Laoximen road  (老西门路 ), ligne 8 et 10. En sortant de la station, il suffit de longer Xizangnan road (西藏南路) vers le sud pendant 5 minutes. Le marché des oiseaux est situé à droite, et le marché des antiquités à gauche.

P1070517.JPG
Nous avons commencé par celui des antiquités. Les petites échoppes étalent sur un tapis ou de fragiles étagères des gadgets, de fausses antiquités, et de vrais objets des années 70/80. On peut y trouver de tout, cela passe de la statue de bouddha d’un mètre, à une réplique du petit livre rouge, ou de grossières imitations de peintures. Pour un amateur d’objets asiatiques, il y a de quoi flâner, et surement de bonnes affaires à faire. Malheureusement, la majorité des objets présents sont de fausses antiquités, et sans s’y connaître ou en étant accompagné d’un expert, il y a de grandes chances de se faire arnaquer. Mais bon, la valeur d’un objet correspond à celle que vous voulez bien lui donner !

P1070519.JPG

P1070561.JPG
Après avoir visité les quelques petites ruelles de ce marché, nous avons traversé la rue pour arriver dans un marché couvert, celui des animaux. Le dépaysement est garanti, à peine rentré, vous êtes assaillis par le bruit et les odeurs. On y trouve de tout, que ce soit des chatons, des chinchillas, des oiseaux plus ou moins exotiques, des poissons, des tortues, ou insectes (même des scorpions). Le bruit des sauterelles et des cigales en cage est assourdissant quand vous passez à côté d’une centaine de cages suspendus en grappe. Cependant, il faut faire très attention lorsque vous achetez les animaux, vous avez peu de chances de pouvoir le rapporter en France.

Une fois ces deux marchés finis, nous nous sommes dirigés en direction de Yu garden. Les quartiers traversés sont encore très populaires, très loin de l’occidentalisation de Jingan temple ou de la concession française, si vous souhaitez voir quelque chose de plus « traditionnel », n’hésitez pas à faire ce parcours.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Helios99 28 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine