Magazine Voyages

Carmageddon

Publié le 20 juillet 2010 par Helios99

carmageddon.jpg

 

 

Selon moi, l’un des points noirs en Chine est la circulation routière. Je suis en train de passer le code de la route afin d’obtenir le permis chinois. D’ailleurs à ce propos, il n’est pas possible d’utiliser votre permis français ou même le permis international pour conduire en Chine, seul le permis chinois est reconnu.

Donc pour en revenir au sujet initial, il y a un vrai problème dans la manière de conduire des Chinois. En moins de 10 ans, le nombre de véhicule motorisé a complètement explosé! Cette année, les ventes de GM en Chine a pour la première fois de l’Histoire dépassé celles sur le territoire américain, et la Chine est depuis 2009 le premier marché automobile mondial. Dans certaines villes, comme Shanghai, la ville a du mis en place un système de plaques d’immatriculation payantes  afin le limiter cette flambée.

Cependant, le système de formation à la conduite n’a pas su réagir assez vite à cette augmentation. Pendant plusieurs années, notamment à Shanghai, c’est un examen totalement désuet qui était appliqué aux nouveaux conducteurs. Une série de 100 questions fixes et quelques heures de conduite suffisaient à débloquer le précieux sésame. De plus, pas de conduite en condition réelles mais sur circuit. Autant de choses qui font que les nouveaux conducteurs n’ont que de faibles notions du code de la route et de la conduite en vrai.

En plus de cela, la législation ayant aussi pris du retard et son application laxiste n’ont pas contribué à un grand civisme de la part des usagers. En gros sur la route, c’est chacun pour sa gueule, la loi du plus fort et de celui qui a le plus de cran. Que ce soit les piétons, les voitures, les vélos ou les bus, chacun essaie de prendre l’avantage. Ca klaxonne, ça gueule, et tout ça sans que la Police fasse quoi que ce soit. On se frôle, on est à chaque fois à la limite de l’accident (et parfois au delà), pour un étranger arrivant en Chine, c’est vraiment très perturbant…

Cependant, de plus en plus d’efforts sont fait pour endiguer ce manque de civisme, avec un durcissement des législations (notamment contre l’ivresse au volant, avec retrait du permis immédiat si la personne a bu), un code de la route de 900 questions, et une formation plus poussée des conducteurs

Malheureusement, le mal est fait. Une génération de chauffards incompétents est là, et vont faire chier tout le monde pendant les 40 prochaines années !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Helios99 28 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine