Magazine Basketball

Handibasket 3 Grenoblois médaillés d’argent aux championnats du monde

Publié le 28 juillet 2010 par Gresports
Handibasket 3 Grenoblois médaillés d’argent aux championnats du monde
L’équipe de France d’handibasket a rapporté une surprenante médaille d’argent des championnats du monde, qui se déroulaient en Angleterre, dans la première partie du mois de juillet. Accompagné de David Levrat et Fred Guyot, Ludovic Sarron faisait partie de l’aventure. Il revient sur le parcours des Français mais aussi sur la belle saison du Meylan Grenoble Handibasket.
Ludovic, on peut dire que c’est une belle surprise de voir l’équipe de France terminer à la deuxième place des championnats du monde…
« On peut même dire que c’est une énorme surprise ! Personne ne s’attendait à un tel résultat. Même pas nous. On pensait avoir le potentiel d’un quart de finale. Finir entre 6 et 8 aurait été une place plus attendue. On avait une équipe en difficulté sur le plan offensif, notamment à cause de l’absence d’un grand de 2 mètres/120 kg qui nous est préjudiciable. Mais c’est finalement notre défense qui nous a permis de se hisser aussi haut. »
Pourtant le début de compétition a été problématique…
« Oui, nous nous sommes inclinés lors des trois premiers matches. Face à l’Australie et le Canada s’était plus ou moins prévu. En revanche notre défaite face au Mexique a été beaucoup plus surprenante. On a donc eu beaucoup de mal à sortir de cette poule. Après avoir battu l’Algérie, tout s’est joué face à la Turquie, un gros morceau et une équipe très offensive. Nous avons réussi à les battre et ainsi à nous qualifier. »
Tu considères que l’équipe a réalisé des exploits pour sortir l’Angleterre en quart puis l’Italie en demie ?
« Oui, nous n’étions clairement pas favoris lors de ces rencontres. L’Angleterre évoluait à domicile et était parvenue à « taper » les USA lors des poules. Tout le monde les voyait futur champion du monde. Mais Sofyane Mehiaoui a réussi à complètement museler le meneur anglais. L’Italie était elle championne d’Europe en titre et nous avait battu à cette occasion. C’était donc une revanche. Nous avons réussi un énorme match en mettant un 10-0 d’entrée puis en restant devant le reste de la partie. Lors de ces deux matches, nous avons tout basé sur notre défense en réussissant à bloquer à 50 points des équipes qui tournent habituellement à 80. »
Une performance que vous n’avez pas pu ré-éditer face à l’Australie…
« Plusieurs choses nous ont contrarié. D’abord nous avons joué avec beaucoup plus de pression que cette équipe australienne qui est habituée à ce genre de match et championne paralympique en titre. Être en finale était une évidence pour eux. Ils sont rentrés dans le match beaucoup plus sereinement et cela a fait la différence. Ensuite, notamment à cause d’un budget réduit, nous jouons quasiment uniquement face à des Européens lors de nos préparations. Donc nous rencontrons systématiquement des difficultés quand nous jouons d’autres équipes, qui ont un style très différent.
Après avoir été menés de 18 points, nous sommes quand même parvenus à revenir à 6 unités des Australiens mais ils se sont montrés très forts au lancer-francs. On termine au final à moins 10 alors que tout le monde nous voyait prendre 40 points. Malgré cette défaite, cela restera un grand souvenir.
»
Cela clôt une saison également très réussie en club…
« Avec le Meylan Grenoble Handibasket nous avons en effet fini le championnat invaincus et montons en Elite pour la saison qui s’annonce. Cela faisait 5 ans que nous étions dans l’anti-chambre. Nous nous étions fixés cet objectif en faisant signer sept très bons joueurs d’un coup, dont tout notre cinq majeur. On s’attendait donc à une année plutôt tranquille, l’idée étant de trouver une certaine cohésion cette année. »
Que visera l’équipe pour ce retour en Elite ?
« Avant tout le maintien. Beaucoup de clubs se sont renforcés et la concurrence va être rude. Pour notre part, nous avons gardé notre effectif inchangé si ce n’est le retour d’un ancien joueur, Fabien Sdao. Mais pour l’instant place à un peu de repos ! La saison a été très longue puisqu’elle a débuté en août dernier avec la préparation des championnats d’Europe pour ne se finir que le 17 juillet. La reprise avec le MGH est fixée pour le 20 août. Le premier match aura lieu le 2 octobre, contre le champion de France en titre. »

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gresports 1061 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines