Magazine

Le n°10 gardé pour Meghni

Publié le 29 juillet 2010 par Rouabas
Le n°10 gardé pour Meghni
Commentant la prestation de Meghni après son premier match avec les Verts face à la Serbie au 5-Juillet, Lakhdar Belloumi nous avait dit : «Donnez-lui le n°10 !». Qui mieux que lui peut dire une chose pareille,......Le numéro 10 emblématique de la sélection algérienne des années 80 était convaincu qu’à part lui, personne ne peut porter ce maillot.
Ainsi donc, et en prévision du prochain match, la Fédération algérienne de football a floqué les maillots réservés pour le prochain match amical des Verts face au Gabon. Plusieurs joueurs qui étaient présents en Afrique du Sud ne sont pas convoqués pour ce match. D’autres, par contre, ont été appelés. Chacun a eu droit à un numéro. Un seul est resté sans preneur, le 10. Ce numéro a été laissé à celui qui le mérite, Mourad Meghni
Il revient à celui qui le mériteSur les maillots de toutes les équipes de foot du monde, il y a un numéro qui est plus prestigieux que tous les autres, il s’agit bien évidement du n°10. Mythique, mystique, ce numéro est en général réservé à un joueur de grande qualité, supérieur à ses coéquipiers…. Bref, la star de l’équipe, sauf qu’au sein de l’équipe nationale algérienne, ce numéro était donné un peu à n’importe qui au cours de ces dernières années. Souvent, des éléments qui n’avaient pas les qualités requises pour endosser un tel maillot. Il faut dire que porter le n°10 est un immense honneur et une lourde responsabilité : il faut savoir se montrer digne de son tricot comme on dit souvent.Dans les années 80, l’Algérie avait plusieurs joueurs dignes de porter le numéro 10. Belloumi, Bahbouh, Yahi, Dahleb, Meziani, Bouiche, Benbouteldja et autres, tous étaient de grands joueurs qui pouvaient justifier sur le terrain qu’ils méritent de porter ce numéro. Oujani, Tasfaout, Belmadi ont tous eu l’honneur de porter ce maillot après Belloumi, mais tous ces joueurs furent soit des attaquants, soit des ailiers. Leurs rôles sur le terrain n’étaient pas forcement celui d’un meneur de jeu, d’un vrai 10. Le port de ce maillot était devenu alors une question de prestige sans plus. Aujourd’hui, la FAF a enfin compris la valeur de ce maillot et a décidé de répondre à l’appel de Lakhdar et a laissé ce numéro au maestro, Mourad Meghni.
Ziaya portera le 24, Zemma le 16, et Cédric le 25Les nouveaux joueurs, par contre, ont eu droit à des numéros qui ne sont pas déjà pris. Abdelmalek Ziaya portera le numéro 24. Zemma, par contre, héritera du maillot 16 jusque-là porté par Faouzi Chaouchi, écarté de l’équipe nationale pour des raisons disciplinaires. Cédric aura droit au 25. Les autres, en revanche, garderont leurs numéros habituels. On signale que le numéro 4 de Antar Yahia n’a pas été attribué, ainsi que le 6, un numéro que portait l’ancien capitaine de la sélection algérienne, Yazid Mansouri.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • L’année numérique

    L’année numérique

    Depuis 2009, voici l'exercice de recul sur l'année numérique écoulée avec projection sur l'année qui commence. Cette année 2020 a accéléré la transformation... Lire la suite

    Par  Davidfayon
    HIGH TECH, INTERNET, WEB2.0
  • Cake au café et aux dattes

    Cake café dattes

    Une recette qui réchauffe ( recette de notre amie Diane, Québécoise gourmande )ce cake vient à point nommé pour le dessert du soir, en regardant tomber la... Lire la suite

    Par  Annickb
    CUISINE, RECETTES

A propos de l’auteur


Rouabas 39 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte