Magazine

Les employés

Publié le 02 août 2010 par Xavier1

De bureau

Contrairement à ce que disent ces salariés entre guillemets (ils sont peu nombreux mais très bruyants comme les voyous), les employés dits de bureau; je ne me prends pas pour un blanc. Je dis cela car, des employés de bureau à Paris et en région parisienne, espionnent mes conversations téléphoniques avec mes amis et clients, qui ne sont pas doté  d’un téléphone quadri bandes 3G+. Ma ligne professionnelle actuelle n’est pas piratée. Mais si des employés de cette compagnie chez laquelle j’ai mon abonnement s’amusent à révéler mes conversations avec l’aide de policiers corrompus,  par des écoutes d'ambiance, un dépôt de plainte sera effectué. Et il y aura encore des condamnations et sans aucun doute des révocations un peu partout.
Alors, pour en revenir à nos moutons je déclare à ces employés de bureau qui gâchent leur vie sur les terrasses des cafés, que je ne me prends pas pour un blanc, ni pour un noir et encore moins pour un arabe. Je me prends pour ce que je suis vraiment, un bon français chrétien et politicien de surcroit. Cela ne court pas les rues. Sarkozy n’est ni un bon français, ni un chrétien. Cela vous dérange? Oui, je le pense. J’ajoute que je suis l’un des pères fondateur de ce parti à présent corrompu: l’UMP. Je suis le principal contributeur, j’ai des preuves, elles sont vérifiables à l’aise. Cela vous dérange encore? Oui, car vous êtes vous autres critiqueurs, des attardés mentaux sans grande ambition et sans aucune capacité cognitive, ouvrez un dictionnaire pour connaître la définition de ce mot.
Vous autres employés de bureau qui me critiquez pour rien, et gratuitement, soyez-en certains, vous finirez à l’âge de la retraite avec seulement 500 euros de revenus par mois car vous vous faites gruger par vos patrons qui ont bien raison d’ailleurs de vous sodomiser à sec (à leur place j’en ferai autant je pense). Présentement, vous n’avez pas de livret d’épargne, pas de projet de vie sur 5 ans, 10 ans ou 20 ans, pas de projet d’accession à la propriété, pas de projet de construction de maison. Vous ne faites pas de projets, mais vous êtes dans les projets des décideurs comme moi. Ces décideurs vous exploitent et je le répète, ils ont bien raison et quand il en auront fini avec  vous, ils vous jetteront comme des kleenex. Je tenais à ce que vous le sachiez.
Moi, je galère en ce moment, mais mon « empire »,  je suis en train de le construire une brique à la fois. Et il résistera à tout. Je considère que mon avenir est assuré. Tandis que le votre est incertain. Les cigales qui claquent leur paie sur les terrasses de café finiront pauvres pour ne pas dire misérables à l‘âge de la retraite.
L’imbécilité et l’incompétence a hélas gagné les employés de bureau tandis que l’intelligence se trouve dans le travail manuel. Ceci est une conséquence de mai 68.

Xavier Jaffré

cooltext454430951


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Xavier1 90 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog