Magazine Autres sports

Les Camps 2010 sous la Loupe: l'AFC Est

Publié le 02 août 2010 par Sixverges
Les Camps 2010 sous la Loupe: l'AFC EstStéphane Morneau nous parle de l'allure des camps de l'AFC Est, une division qui sera chaudement disputée.
- Bills de Buffalo -
La Grande Question : Qui sera le quart partant cette année?
Tout va mal à Buffalo et vraiment, c’est le temps ou jamais d’essayer des choses avant le début de la saison. Le nouvel entraîneur Chan Gailey n’a pas caché son intention de tenir une course ouverte pour le poste de quart partant et vraiment, on se demande qui se démarquera.
On prévoit Trent Edwards comme étant le premier à voir des répétitions avec les unités partantes mais Ryan Fitzpatrick, qui a terminé la saison l’an dernier comme partant, risque de voir beaucoup de ballons. Il y a aussi Brian Brohm, l’ancien choix de deuxième ronde des Packers, qui tentera de ressusciter sa carrière avec cette bataille ouverte. On ne sait pas trop ce que Brohm a dans le ventre vu ses performances très sporadiques avec le Pack mais il pourrait être la carte cachée des Bills. Il pourrait aussi être le troisième gars sur le banc qui enligne les verres de Gatorade.
La pré-saison verra sûrement le dénouement de ce questionnement mais pour l’instant, le camp des Bills sera sans meneur défini et on se demande bien quel genre d’offensive ressortira de tout ça. On aurait tendance à dire que ça ne peut pas être pire que l’an dernier mais on parle des Bills ici, donc c’est dur d’offrir une certitude à ce niveau.
Les luttes à surveiller
Autant la lutte pour le quart partant est déprimante, celle pour le poste de RB1 risque d’être très enlevante.
L’an dernier, Fred Jackson est sorti de nulle part et a couru pour plus de 1,000 verges en se bataillant le poste avec Marshawn Lynch. Cette saison, les Bills ajoute C.J. Spiller dans la sauce et on s’attend à beaucoup de flammèches. Lynch ne semble plus sur le point d’être échangé alors on ouvre le camp avec trois porteurs talentueux et une course très serrée entre Lynch et Jackson pour déterminer le partant. Jackson était plus constant l’an dernier mais Lynch n’était pas à 100%. On parle ici d’une belle lutte pour définir l’offensive à venir des Bills.
On se demande aussi à Buffalo qui sera WR partant aux côtés de Lee Evans maintenant que Terrell Owens n’est plus en ville. James Hardy se verra donner des chances lui qui a eu de la difficulté à rester en santé depuis sa sélection en deuxième ronde 2008. On va aussi donner du temps à Steve Johnson et Chad Jackson de faire leur preuve, sans compter la recrue Marcus Easley qui pourrait surprendre. Et aussi, pour les optimistes, il y a Roscoe Parrish qui pourrait recevoir sa 32e chance d’être un receveur productif dans la ligue.

- Jets de New-York –
La Grande Question: LaDainian Tomlinson ou Shonn Greene?
Dans une des manœuvres les moins compréhensibles de la saison morte, les Jets ont laissé Thomas Jones et Leon Washington quitter via le marché des agents libres et ils ont signé le vieillissant Ladainian Tomlinson. Donc après cette rotation de personnel on se retrouve avec la question Tomlinson ou Greene?
L’an dernier, LT n’était pas l’ombre de lui-même à San Diego et bien qu’il soit l’un des porteur de ballons les plus dominants des dix dernières années, ces belles années sont loin derrière. Sauf qu’il arrive à New-York et il s’attend à obtenir le poste de partant sans trop se questionner.
Sauf que logiquement, Shonn Greene devrait voir plus de ballon vu ses bonnes performances l’an dernier dans des opportunités limitées. On pense vraiment que Greene devrait être le partant même si c’est pour voir LT bouder sur le banc. Mais est-ce que Rex Ryan aura les couilles de tenir tête à sa nouvelle vedette ou est-ce qu’il lui donnera le poste de partant jusqu’à preuve du contraire?
C’est une lutte qui risque de polluer un peu le camp d’entraînement et possiblement le début de la saison. Avec un jeune quart encore en apprentissage, on a besoin de stabilité dans le champ arrière et bien que Tomlinson soit un talentueux vétéran, l’état de ses jambes ne lui permet pas d’obtenir plus de 20 courses par match et ce ne sont pas des chiffres dignes d’un partant.
Les luttes à surveiller
À la surprise de plusieurs, les Jets ont montré la porte au vétéran garde Alan Faneca et son ancien poste sera disputé entre le choix de deuxième ronde Vladimir Ducasse et le joueur de deuxième année Matt Slauson. C’est encore tôt pour déterminer qui a l’avantage mais Slauson connait déjà le système de Rex Ryan. Par contre, Ducasse a un solide pedigree universitaire et a le physique de l’emploi pesant un peu plus de 330 livres. On ne sait pas si le succès dans la NCAA se transposera dans la NFL mais on pense que le jeune Ducasse tombera rapidement dans les bonnes grâces de Ryan et de son équipe.
La défensive des Jets est aussi en ajustement et outre la rotation sur la ligne de front on se questionne à savoir qui sera le FS partant. Jim Leonhard est clairement le SS partant et le départ de Kerry Rhodes laisse le poste de FS bien libre et la lutte est ouverte entre Brodney Pool et Eric Smith. Pool patrouille mieux le terrain pour couvrir la passe alors que Smith est très efficace pour mettre de la pression et pour exécuter les blitz packages complexes de Rex Ryan. On parle même d’utiliser le demi de coin Dwight Lowery pour couvrir la tâche de FS. Le poste est bien ouvert et le partant sera déterminer au camp, même si l’alternance risque d’être de mise selon la formation et le playcalling du gros Rex. On aime bien Brodney Pool et selon nous il sera le partant mais c’est très incertain.
Les Camps 2010 sous la Loupe: l'AFC Est
- Dolphins de Miami
La Grande Question : Le Wildcat, stop ou encore?
Il y a quelques années, les Dolphins ont secoué la NFL en introduisant l’offensive Wildcat qui était, jusqu’ici, généralement réservé aux universités plus marginales qui pouvaient se permettre une offensive moins traditionnelle vu l’absence de parité dans la NCAA. La NFL s’est ajustée à l’offensive nouveau genre et maintenant que l’effet de surprise est passé, on semble tenté de passer à autre chose.
L’an dernier, c’était l’éclosion de Chad Henne et la disparition progressive du Wildcat qui fonctionnait très bien avec Ronnie Brown mais un peu moins avec Ricky Williams. Durant la saison morte, on a gâté Henne en lui dégotant un receveur de premier plan et on semble préparer Tyler Thigpen a jouer les seconds violons au détriment de Pat White. Rien n’a été annoncé mais on sent que l’expérience achève chez les Dolphins et nous croyons que le camp de cette année sera l’occasion de mettre les assises sur une offensive plus traditionnelle mettant en valeurs le bras de Chad Henne, les mains de Brandon Marshall et les jambes de Ricky Williams et Ronnie Brown. Les substitutions de rôles ne seront plus à la mode à South Beach et c’est pour le mieux.
Maintenant que les meilleures défensives de la ligue ont compris comment arrêter le Wildcat, c’est le temps de passer à autre chose. L’organisation a mis les choses en marche et les Dolphins attaqueront l’AFC par la voie des airs et ce, très souvent.
Les luttes à surveiller
La signature de Brandon Marshall a fait beaucoup de bruit à South Beach entraînant, dans la foulée, le départ du décevant Ted Ginn Jr. Tous ces mouvements laissent l’autre poste de WR partant bien ouvert. Brian Hartline, Davon Bess et Greg Camarillo devront ajuster leurs flûtes durant le camp pour se dégoter une place de choix dans la mire de Chad Henne. Bess risque d’être le slot receiver du groupe alors vraiment, le titre de partant se disputerait entre Hartline et Camarillo qui ont tout deux relativement bien fait l’an passé dans le système très run heavy des Dolphins. Tout va se jouer au camp mais on donne une petite longueur d’avance à Hartline qui a un potentiel plus élevé et un jeu physiquement plus intéressant pour la NFL.
Il y aussi la question des demi de coins qui reste à trancher durant le camp. Will Allen, Vontae Davis et Sean Smith devront se batailler les deux postes de partant et la lutte sera chaude. Allen était le numéro 1 l’an dernier avant de s’exploser les ligaments du genou ce qui a mit fin à sa saison. Durant son absence, Davis et Smith se sont bien démarqué et vraiment, il faudra faire un choix durant le camp. Allen est le plus vieux des trois et la progression de Davis et Smith pourrait leur valoir les deux postes de partants alors que le vétéran pourra limiter son temps de jeu et maximiser son influence. Ou les Dolphins redonneront le numéro 1 à Allen en alternant le numéro deux entre les deux jeunes loups. Les options sont à explorée et ça va être chaud au camp.
- Patriots de la Nouvelle-Angleterre –
La Grande Question: Est-ce que la défensive va retrouver son aplomb?
C’est bien connu, Bill Bellichick est un grand manitou de la défensive et les succès des Patriots sont souvent partis de là. L’an dernier, le tout était très brouillon et l’harmonie entre les vétérans et les jeunes loups n’étaient vraiment pas à point. Cette année au camp, c’est le temps de définir les nouveaux meneurs des troupes et surtout, les nouvelles pierres angulaires de ce système qui se cherche un peu.
On focus beaucoup sur le développement de Brandon Meriweather qui a le potentiel d’être l’un des cinq meilleurs safety de la ligue suite à sa saison 2009 qui lui a valu une place au Pro-Bowl. Dans la médiane, c’est le jeune Jerod Meyo qui fera office de vétéran pour la défensive lui qui a connu une deuxième saison en dents scies mais qui a tout le potentiel pour rebondir adéquatement. Et bien sûr, le gros Vince Wilfork tiens le fort sur la ligne défensive.
En s’articulant autour de ces trois gros morceaux, ce sera le travail des entraîneurs de donner une identité à la défensive des Pats et on pense bien que la transition se terminera cette année et que le succès sera au rendez-vous. À l’exception des demis de coin, tout semble bien rôdé dans l’alignement défensif.
Les luttes à surveiller
On parlait des demis de coins plutôt et la lutte sera chaude à ce poste. Le choix de première ronde Devin McCourty fait beaucoup de bruit dans l’organisation et pourrait ravir très tôt l’un des postes de partants. Leigh Bodden est pas mal assuré d’être l’un des deux partants alors McCourty devra se batailler l’autre poste avec Darius Butler, Jonathan Wilhite et Terrence Wheatley. Butler a une petite longueur d’avance mais sérieusement, on pense que Mccourty se faufilera très rapidement dans le poste de partant à gauche.
Aussi, on cherche activement l’autre safety partant pour jouer aux cotés de Brandon Meriweather. Jusqu’ici James Sanders tiens le fort mais son contrat pèse lourd dans les livres et des rumeurs courent à l’effet qu’il soit libéré avant la coupe finale des 52 joueurs. Et pourquoi cette rumeur? Parce que Patrick Chung gagne beaucoup dans l’estime des entraîneurs et, pour moins cher, rendrait les mêmes services aux Pats.
Les camps détermineront aussi les TE partant. Benjamin Watson n’est plus en ville et trois noms sont en liste pour le poste de partant: Alge Crumpler, Rob Gronkowski et Aaron Hernandez. Essentiellement ce n’est pas une bataille très excitante mais on pense que le vieux Crumpler pourrait connaître une bonne saison dans le système des Pats. C’est à voir.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sixverges 1945 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines