Magazine Info Locale

D’abord il y a eu les noirs, puis les arabes, puis les gitans, puis les juifs, puis les coiffeurs

Publié le 02 août 2010 par Dornbusch

« Pourquoi les coiffeurs ? » demande cette vieille blague antirasciste.

les noirs les juifs les arabes les gitans

On aimerait en rire, on aimerait croire qu’il s’agit d’une vieille histoire, du vieux XXe siècle et de ses démons, et soudain au cœur de l’été 2010, le rire se met à sonner faux, on se demande si on est en train de rêver ou si l’histoire est en train de recommencer.

Je viens de passer une partie de l’été à lire des « romans historiques » sur la montée du nazisme (dont HHhH dont j’ai parlé récemment) et je mesure mieux que jamais la folie, folie maitrisée et cynique tout à la fois, qui vise à cibler une partie d’une population lorsque la situation politique vous échappe, lorsqu’on a pas de projet à proposer. Pour des références plus récentes et plus françaises (mais malheureusement la Rafle nous a récemment rappelé que la France sait aussi s’illustrer sur la question), je ne vois que les pires années de « Ponia », ministre de l’intérieur des années 70.

Comment peut on en venir à une réunion spéciale sur les « populations tziganes et roms » ? On frémit d’avance en pensant à ce que sera la prochaine marche dans l’escalade du cynisme et de la haine politique, sera-ce « les juifs » ou les « coiffeurs » ?

David Dornbusch

Secrétaire de la section socialiste de Fontenay sous Bois – Blog d’actualité politique de la 6° circonscription du Val de Marne (Fontenay sous Bois, Vincennes, Saint Mandé)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Dornbusch 490 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine