Magazine Football

Un nouvel attaquant? Pour quoi faire?

Publié le 02 août 2010 par Dlem

wayne_rooney_34

En cette période de mercato, les rumeurs vont bon train, même si on a connu des étés bien plus mouvementés, jusqu'à présent. Manchester United n'échappe pas à la valse des rumeurs, plus ou moins plausibles, envoyant grands et moins grands joueurs du côté d'Old Trafford, et ceci malgré la situation financière du club, connue de tous, et malgré les déclarations du Big Boss qui a déjà déclaré plusieurs fois être satisfait avec le groupe actuel. Nous autres supporters, sommes comme les journaleux, on veut des transferts, du glamour, de la surprise. Une sorte de récompense pour notre fidélité.
Parmi toutes ces rumeurs, une grande partie lie notre avenir à certains attaquants aux noms plus ou moins ronflants, suivant l'idée vérifiée lors de la défunte saison qu'on ne peut plus se reposer sur les seules épaules de Wayne Rooney pour marquer des buts. Les cireurs de banc Benzema, ou Balotelli, les stars montantes comme Dzeko, Suarez, Muller, les buteurs confirmés tels que Villa, Fabiano, ou même des anciens de la maison comme Forlan ou Rossi ont tous été évoqués, entre autres, lors des deux derniers mois.
Lors des matches de préparation en Amérique, la vérité m'a sauté aux yeux, avons-nous besoin d'un attaquant ? Faisons un point rapide sur les forces en présence, à l'heure actuelle. Voyons à quoi ressemblerait notre secteur offensif si la situation devait en rester là.
Wayne Rooney, certes décevant avec l'Angleterre, fut tout simplement incroyable lors de cette saison. On peut imaginer sans trop de problème que sans sa blessure fin mars, United aurait été champion et aurait éliminé le Bayern de la CL... Wayne Rooney est l'un des trois meilleurs attaquants au monde, simple.
Dimitar Berbatov, ou Berbaflop pour ses détracteurs, semble avoir conservé la confiance de Sir Alex. Son style nonchalant détonne avec celui de United, plus hargneux, mais dans un grand jour, le bulgare est un génie du football. Son toucher de balle est sans conteste l'un des plus beaux de la Premier League. Il doit encore trouver sa place, selon moi, il est juste mal utilisé. Avoir Berba dans nos rangs est comme avoir une Ferrari dans le garage, sans la clé. L'année Dimitar ?
En peu de temps, Michael Owen a prouvé qu'il n'avait pas perdu son sens extraordinaire du but. Auteur d'un but mémorable lors d'un derby tout aussi mémorable face à City, à la 96ème minute de jeu, Owen a également signé, entre autres, un but en finale de la Carling Cup et un hat trick à Wolfsburg en CL, excusez du peu ! Une nouvelle blessure l'a éloigné des terrains mais avec peu de temps de jeu, Owen a justifié son transfert gratuit et on peut espérer le revoir jouer les jokers de luxe cette année, puisse sa santé le lui permettre.
Federico Macheda, dit Kiko, est entré dans le coeur des fans avec un but capital face à Aston Villa lors du dernier titre. Miné par des blessures la saison dernière, il est de retour et Sir Alex Ferguson a déjà annoncé qu'il ne serait pas prêté, ajoutant que le jeune italien était probablement le meilleur finisseur de sa ligne offensive, rien que ça. Il s'est déjà montré lors de la préparation avec l'un ou l'autre but.
Autre jeune qui ne sera pas prêté, le petit nouveau, la perle mexicaine Javier Hernandez, dit Chicharito, l'une des révélations du mondial avec ses deux buts (contre la France et l'Argentine) pour une seule titularisation. Nous étions sceptiques à l'annonce de son transfert il y a quelques mois, mais cet attaquant, enregistré comme le plus rapide de la Coupe du Monde, s'est présenté de la meilleure des manières, en butant avec le Mexique en matches de préparation, puis en CM, et enfin avec et contre MU lors de la tournée. Le seul point d'interrogation reste sa faculté d'adaptation aux exigences du championnat anglais, mais ce joueur, que Fergie compare déjà à la légende Solskjaer, semble avoir une tête froide sur des épaules solides, et prouve à chaque pallier que la pression est son amie.
Voici donc cinq attaquants, trois dont les qualités ne sont plus à démontrer et deux jeunes dont l'avenir semble des plus prometteurs. Ajoutez à cela les jeunes Welbeck et Diouf, sujets à des prêts mais actuellement dans le noyau, et il vous sera difficile de trouver de la place pour un Benzema ou tout autre allumeur de pétards.
Il y a quelques semaines, je réclamais quatre transferts (un dans chaque ligne), je me suis montré gourmand et n'ai pas pris le temps d'analyser la situation. Quand Ferguson déclarait avoir bouclé son mercato, j'étais déçu, intrigué aussi. Aujourd'hui, sachant que Vidic va signer un nouveau contrat, lorsque je lis que Ryan Giggs abonde dans ce sens en assurant que nous n'avons pas besoin d'un gros transfert, je serais plutôt d'avis de le croire, lui et son patron, eux qui cotoient les joueurs chaque jour à l'entraînement, en connaissent probablement plus que moi sur le football. Je reste néanmoins demandeur d'un seul achat, dans le milieu, pour suppléer Scholes. Après la rumeur Sneijder (snif), c'est depuis quelques jours l'allemand Ozil, autre révélation du mondial, qui a la faveur des journalistes pour cette dure tâche. Un créatif confirmé à côté de Fletch, nous ouvrirait grandes les portes d'un 19ème titre...


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Dlem 1447 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines